Axiom Verge 2 (2021)

Axiom Verge 2 (2021)

Résumé

Dans cette suite du jeu Axiom Verge encensé par la critique, vous explorez un monde parallèle similaire à la Terre, rempli des vestiges d'une ancienne civilisation à la technologie avancée. Mais quelque chose vous observe, juste au-delà des limites de la réalité, prêt à vous happer.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Sorti en 2015, Axiom Verge était une excellente surprise du Metroid Like indépendant développée par une seule personne, Tom Happ. Fort de ce succès mérité, le créateur a décidé de faire une suite sortie tout récemment sur tous les supports du moment, après quelques années de développement et sobrement nommée Axiom Verge 2. Suite pertinente ou paresseuse ?nnSe déroulant indépendamment des événements du 1er opus, nous allons incarner Indra Choudhary. Une multimilliardaire qui se rend dans une base en Antarctique, afin de retrouver sa fille qui a mystérieusement disparu avec une équipe scientifique. Indra va ensuite se retrouver dans un monde parallèle relié à la Brèche (une des rares références à AV 1) pour commencer ses recherches.nnLe scénario est sympathique, notamment pour l’enrichissement de l’univers intriguant des Axiom Verge, que vous pourrez développer en lisant les documents que vous trouverez dans l'exploration. Par contre, il est assez difficile à comprendre car il y a beaucoup plus de thèmes comme la guerre, la religion, d'autres factions et formes de vie.nnPour le gameplay, si dans le fond on se retrouve toujours devant un Metroid Like où il faudra se repérer dans un labyrinthe interconnecté et trouver des objets débloquant d’autres chemins, dans la forme Axiom Verge 2 est assez différent du 1er. nnEn effet, exit l’arme universelle de Trace qui balançait différents types de projectiles et dites bonjour à des armes de corps à corps pour vous défendre, en commençant par une hache de glace. nnAxiom Verge 2 va plutôt s’inspirer des Castlevania typés Metroid pour customiser Indra, car on pourra s’équiper à volonté de diverses armes ayant leurs propres statistiques de puissance ou de vitesse d’attaque. De plus, nous pourrons ramasser de temps à autres des points de compétences afin d’améliorer les capacités d’Indra ou du drone (dégâts, transporter plus de vie …)nnUne autre grosse différence proviendra du drone qui est nettement plus mis en avant car vous pourrez explorer un monde parallèle via des portails, où seul le drone pourra s’y mouvoir. Ce dernier a donc également ses propres armes pour se défendre (une scie circulaire) ainsi que d’autres capacités pour se déplacer et explorer des zones inaccessibles (un grappin).nnBref, le gameplay via ces deux gros changements va un peu dépayser les habitués du premier opus. Mais si on accroche, c’est pertinent et j’ai apprécié le fait de naviguer entre deux mondes complet qui interagissent entre eux dans l’exploration (à la manière de Zelda 3). Les combats au corps à corps auraient juste mérité un peu plus de précision mais ils ne sont pas frustrant.nnPour la réalisation graphique, on se retrouve toujours devant un pixelart 8 bits du plus bel effet. Cette fois, les décors seront nettement plus grands et plus variés, avec un joli souci du détail dans l’architecture ou le design des ennemis. A noter que le monde parallèle en drone se pare d’un pixelart plus sommaire voire plus « grossier ». On aimera ou non la réalisation d’AV 2 et son pixelart 8 bits, mais j’ai adoré et la direction artistique est vraiment de qualité. Surtout dans le gigantisme et dans la variété des décors traversés (montagne enneigée, forêt, ruines, désert, cavernes englouties …).nnLa bande son est également un point réussi si on adhère les musiques, toujours composées par Happ himself, sont vraiment jolies dans les notes 8 bits et synthwave. Les pistes ne vont pas hésiter à changer de notes selon nos visites entre les deux mondes, et il y’a quelques musiques avec des chœurs. Les bruitages sont classiques et la plupart tirés du 1er jeu. Classiques mais parfois un peu trop grésillant pour les oreilles.nnPour la durée de vie, comptez entre 10 et 15h pour terminer Axiom Verge 2 selon votre investissement dans l’exploration pour ramasser les collectibles. La difficulté est d’ailleurs bien équilibrée avec des points de sauvegarde un peu partout. A noter qu’il n y a pas vraiment de boss, ce que j’ai trouvé dommage par rapport au premier Axiom Verge où ils étaient cools. Hormis des boss secondaires donnant des points de compétences une fois vaincus.nnConclusion, Axiom Verge 2 est une très bonne suite sur laquelle Tom Happ a pris des risques pour proposer quelques pistes pertinentes dans le but d’améliorer l’expérience globale. Toutefois, les changements apportés risquent de ne pas plaire à tout le monde car AV 2 s’éloigne un peu de l’ambiance et de la structure « Metroid » pour un résultat plus grand, plus personnalisé et plus varié. nnPersonnellement, ça a totalement fonctionné sur moi et je trouve que les deux Axiom Verge se complètent très bien tout en étant assez différent.nnSi vous aimez le Metroid Like indépendant, Axiom Verge 2 est une belle petite surprise à découvrir, gérée par une seule personne, de même que le 1 si ce n’est pas déjà fait et que j’avais adoré également.