Endzone: A World Apart (2021)

Endzone: A World Apart (2021)

Résumé

Le jeu se déroule dans un univers post-apocalyptique, après un désastre nucléaire. Le joueur va devoir rebâtir la civilisation avec un groupe restreint de personnes, tout en gérant les catastrophes naturelles de la région.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Le Post-Apo, c'est mon dada.nnLa gestion, j'en fais mon affaire, jme tape du Frostpunk en hard, alors croyez moi, Endzone ne me faisait pas peur.nnEt, bon, on va pas se le cacher, la désillusion a été plutôt "sèche".nnDéjà, le tuto qui dure 15 heures (temps réel), c'est assez "irritant". Il est efficace (Frostpunk n'a même pas de tuto lui, c'est dire), mais, il est également très représentatif du jeu en lui même tout est long, lent, indéboulonnable, chiant.nnIl y a des points intéressant, comme le fait que nos bonZhommes s'occupent tout seul lorsqu'ils n'ont pas d'assignation (si tant-est qu'on ai pensé à leurs attribuer une zone - limité - pour qu'ils aillent faire leurs petites affaires).nUn truc que j'aurais bien aimé dans Frostpunk par exemple, c'est qqch qu'on retrouve d'une certaine manière dans Theme Hospital / Two Point Hospital.nnLe jeu est laid, mais pas genre "pouah, le post-apo ça crain", mais plutôt genre "c'est un jeu-vidéo laid".nnJme suis pas senti intéressé outre mesure, la gestion de la radiation n'est pas forcément très intéressante, d'ailleurs nos gusses consomment des ressources antiradiation sans être exposé à celle ci ? Moui... Boarf... Pourquoi pas...nnJ'ai pas trouvé EndZone très bon, je peux pas dire qu'il soit mauvais pour autant, à part les longueurs infâme (prenez de la lecture ou collez un film à coté parce qu'à part attendre vous allez pas être très sollicité...).nnVous savez quoi !? Si, en fait, jme suis quand même bien fait chier, moi qui partait sur un très moyen "5", jme dis qu'il y a bien d'autres jeux plus méritant et que la moyenne, bin faut quand même la mériter un minimum