Monster Sanctuary (2020)

Monster Sanctuary (2020)

Résumé

Quand les jeux de dressage de monstres rencontrent les Metroidvania. Collectionnez, dressez et affrontez des monstres dans un monde pixelisé adorable à défilement horizontal.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Un Pokémon-like? En apparences, vu de loin, peut-être, mais dans les faits, et de ce que je considère moi comme Pokémon (donc en particulier les deux premières générations, le reste j'ai assez peu joué), au final pas du tout.nnEn fait, tout ce qui fait pour moi le sel de Pokémon est quasi absent de ce Monster Sanctuary...n- La capture et le choix des monstres que tu captures (ici on obtient nos monstres aléatoirement comme du loot). n- Des pokémon avec des designs originaux, plutôt cohérents et agréables (dans Monster Sanctuary on est accueilli avec des blobs comme on en a vu 1000 fois, et pour le reste c'est pas que c'est "mauvais", mais avec le style graphique du jeu ça manque vraiment de personnalité je trouve)n- Les combats où il faut expérimenter et se souvenir des points forts/faibles de nos ennemis (ici tout est indiqué, le jeu te donne même une prévisualisation des dégâts que vont faire chacune de tes attaques, je déteste vraiment ça)n- Les combats qui sont vus comme une utilisation de la vie entière de chacun de tes pokémon, tu les envois se faire mettre K.O. jusqu'à ce que le suivant puisse prendre sa place, et il faut bien gérer l'ordre (dans Monster Sanctuary c'est plus des combats J-RPG classiques comme on pourrait en voir dans n'importe quel vieux FF ou Dragon Quest au tour par tour, et sans gestion de la rapidité, on attaquera toujours avec tous nos persos en premiers, bref c'est très naze)n- Le level-up simple où t'as pas à te faire chier avec chacun de tes Pokémon, juste à choisir si tu veux ou pas apprendre leur nouvelle attaque quand y'en a une. Le rythme n'est pas cassé comme dans Monster Sanctuary où chaque putain de monstre a ses arbres de compétences et ses équipements qu'il faut lire et essayer d'optimiser.n- La sensation de pouvoir faire son équipe comme on veut et comme on l'entend (alors que dans Monster Sanctuary, c'est trop un jeu qui essaie d'influencer ton style de jeu en te mettant des bonus de partout. "Pas de bonus pour toi si tu n'est pas full hp à la fin de chaque tour" ; "Pas de bonus pour toi si tu ne fais pas monter ta barre de combo" ; "Pas de bonus pour toi si tu n'utilises pas telle attaque plutôt que celle-ci"... Que c'est con. J'ai de toute façon toujours détesté les RPG qui à la fin de chaque combat te mettaient un score selon leurs critères à eux, et si tu avais joué comme le jeu voulait que tu joues, alors tu gagnes plus d'or ou d'xp ou d'objets ou que sais-je. Insupportable).n- Le monde qui a une vraie âme et qui donne envie d'être exploré, avec d'excellentes musiques (dans Monster Sanctuary on a des décors type clone de metroid-vania indé sans vraiment de patte graphique propre, ça fait trop passe-partout)n- Plein de bizarreries et des passages mémorables (par exemple dans la 1ere gen t'as la croisière, t'as la tour hantée, t'as le casino, etc...), alors que dans Monster Sanctuary 99% du jeu, de ce que j'en ai vu, c'est juste se balader dans des level-designs tous un peu similaires avec des monstres posés tous les 10 pas.nnBref, tout ceci étant dit, et la vérité rétablie que ce jeu n'a même pas 10% de ce qui rendait Pokémon génial lorsqu'il est sorti à l'époque... Eh bien ça ne veut pas non plus dire que ça en fait un mauvais jeu.nnNon, ça reste tout à fait jouable, et pour qui aime faire des tonnes et des tonnes de combats de J-RPG au tour par tour, qui aime bien choisir comment faire level-up ses persos dans des arbres de compétences, et qui aime bien justement essayer d'optimiser au max son équipe vis à vis de tous les petits bonus qu'on peut aller gratter si on fait tout comme il faut, ben pour ces gens là, y'a sans doute de quoi s'amuser avec ce Monster Sanctuary.nnMoi-même j'ai trouvé ça correct, mais je ne fais pas suffisamment partie du public pour qu'il me donne envie d'y passer des dizaines d'heures.