Alwa's Legacy (2020)

Alwa's Legacy (2020)

Résumé

Alors qu'elle avait pourtant sauvé le pays d'Alwa dans sa précédente aventure, Zoe va devoir jouer à nouveau de son bâton de magicienne et embarquer dans une nouvelle aventure faite de combats, d'exploration et de réflexion. Cette suite propose de nouveaux objets mais aussi un système d'amélioration du personnage pour mieux orienter le développement de l'héroïne sur le plan offensif ou défensif, à moins que l'on favorise les capacités permettant de pousser au maximum l'exploration du monde interconnecté.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Alwa's legacy Alors qu'elle vient de sauver le monde, Zoé se retrouve sur une plage et ayant perdu la mémoire, mais avec un bâton de sorcière à la main. Rapidement, elle est chargée de récupérer 4 pierres magiques pour éviter qu'un sorcier maléfique ne règne sur le monde.nnOuais alors autant dire que pour l'histoire, on a déjà vu plus original. Ceci dit, on s'en fout un peu une fois l'aventure lancée.nnOn se retrouver donc aux commandes d'une jeune magicienne qui va rapidement trouver comment faire fonctionner son sceptre. Tout d'abord en lui faisant cracher des blocs verts, ce qui permettra de bloquer les monstres, les boules de feu, mais aussi servir de marche-pied, ou autre utilisation possible pour une brique.nPar la suite, des bulles flottantes ou des éclairs pourront sortir du bout de bois, qui s'avère plus fonctionnel qu'un balai.nnCet arsenal se débloquera au fil de l'aventure, et permettra petit à petit de progresser au travers d'un monde assez vaste. Comme tout bon Métroïdvania, des points de téléportation régulier feront leur apparition. Ici, c'est au joueur de choisir quel point de sauvegarde peut être upgradé en portail, à l'aide de larmes vertes ramassées ici ou là. Bonne idée, car au départ cela oblige à réfléchir un peu pour ne pas en gaspiller, mais on en trouve quand même assez pour en semer un peu partout (même théoriquement vraiment partout si on trouve toutes les larmes).nLe jeu permet également de ramasser des pétales pour augmenter sa vie, mais ceux ci sont très rares, et on ne pourra jamais aller au delà de 6 coeurs, sous condition, là encore, de trouver tous les secrets.nLa magie sera également boostée, en troquant des orbes contre des évolutions, permettant de pousser les capacités du bloc, des bulles, et des éclairs.nnMais attention, le jeu est très exigeant, et les secrets bien cachés. Difficile dès lors de compléter les zones à 100% ! Et même en cherchant beaucoup...nnPour progresser dans l'histoire, le joueur doit terminer 4 donjons, plus celui du big-boss, en plus de l'exploration de la map, venir à bout des boss et leur piquer leur pierre. On retrouve un côté Zelda ici, qui n'est pas désagréable, les architectures des donjons y faisant fortement penser (trouver les clefs, débloquer des raccourcis, etc). Les boss, sans être vraiment difficiles, demanderont une certaine phase d'observation avant de parvenir à trouver la bonne méthode pour les occire. Rien n'est infaisable, on parvient même à les achever sans perdre de vie. Heureusement, car on ne peut se faire toucher qu'un très petit nombre de fois au fil de l'aventure !nnLes designs des donjons et des régions du monde sont très soignés, en pixel-art coloré et lumineux, très marqué par les caractéristiques spécifiques de chaque zone. De même, la bande son est agréable et travaillée.nnOn reprochera quand même au gameplay l'absence d'une touche d'esquive, et la possibilité de marquer la carte pour ne pas oublier de revenir sur des endroits repérés préalablement, mais inaccessibles au premier passage.nnIl faudra compter une petite dizaine d'heure pour en venir à bout en cherchant suffisamment les secrets pour se faciliter la vie autant que possible. Une belle surprise.