Hypercharge: Unboxed (2020)

Hypercharge: Unboxed (2020)

Résumé

Hypercharge: Unboxed est un jeu de tir à la première personne classique qui associe les mécanismes de tower defense et de tir par vagues. Il met l'accent sur le travail d'équipe, l'exploration et la progression. Libérez-vous de votre conditionnement (littéralement) et explosez tout sur votre passage. Votre équipe et vous réussirez-vous à remplir la mission épique du serg. Max Ammo et à protéger l'HYPER-CŒUR ?

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Hypercharge Unboxed est un jeu multijoueurs indépendant basé principalement sur la coopération et mettant en scène des jouets se faisant la guerre au milieu de décors variés du quotidien. Hypercharge est l'illustration parfaite du petit jeu "indé" que personne ne connaît et qui mériterait un succès plus large. nnLe principe est simple, vous être une sorte de G.I. Joe (petite figurine militaire bien connue des garçons nés dans les années 70-80) missionné pour repousser l'invasion des centaines de jouets ennemis venus pour détruire vos noyaux d'énergie. Très clairement, il s'agit d'une variation sur le thème du "tower defense" mais en 3D et vue FPS comme il en existe beaucoup aujourd'hui. Sauf que celui-ci est tout simplement réussi en tout point. Déjà, ce qui saute aux yeux c'est la qualité incroyable des décors d'une crédibilité et d'une méticulosité ahurissante (allez voir des images sur internet, je vous en supplie). Forcément, incarner un jouet de petite taille permet de découvrir la banalité de notre quotidien sous un angle novateur, encore faut-il que ce soit réussi. Que ce soit la chambre d'enfant, le cagibi, la salle de bain, le grenier, le jardin, le magasin de jouets, la cuisine (il y'en a plus d'une dizaine et d'autres sont en cours de création) les niveaux sont tous sans exception une tuerie. Combien de jeux de la sorte sont sortis ces dernières années avec une réalisation pourrave ôtant toute immersion possible ?nnBien évidemment la verticalité joue un rôle prépondérant. Les développeurs incitent astucieusement à l'exploration en disséminant ça et là des pièces de monnaie servant à payer puis installer des tours automatiques ou des pièges indispensables pour contenir/tuer les adversaires qui viennent en nombre. Vous pourrez également dénicher quelques collectibles secrets permettant de personnaliser votre personnage. La chasse au trésor ne devant jamais prendre le dessus sur l'objectif principal qui est de repousser les vagues d'ennemis. Autre point positif, le jeu se joue à quatre en coopération local (écran divisé) ou en ligne. Hypercharge propose en plus quelques modes de jeu supplémentaires comme l'exploration pure, un mode zombie et du PVP. Question gameplay, cela reste classique pour du FPS. Il est possible de varier l'armement en pleine partie en achetant avec l'argent récolté des accessoires pour améliorer votre arme ou lui ajouter des mods lance-grenade, lance-flamme, gatling, fusil à pompe, sniper etc. On ne choisit pas de classe au préalable. nnLe bémol à cette description idyllique ? Zéro joueurs sur les serveurs. Voilà. Pendant qu'une armée de consommateurs décérébrés s'agglutinent aux portes d'une énième itération à chier de Call of Duty ou autres saloperies du genre, des pépites comme Hypercharge crèvent la gueule ouverte. C'est tout simplement un drame pour l'industrie et nous en sommes responsables en tant que consommateur. C'est la même chose que les gens qui pleurent pour les paysans français travaillant comme des esclaves pour 800 balles par mois et qui, le samedi soir, se font un petit MacDo ou achètent leur putain de salade transgénique sous blister au rayon jus de fruits. Bah tu fais partie du problème mon pote. Sache le. Je reviens au sujet.nnL'ensemble est soutenu par un travail de qualité, les menus sont superbement pensés et travaillés, techniquement je l'ai déjà dit ça envoie du lourd. Il suffit pour s'en convaincre de regarder la qualité graphique de l'ensemble, sans ralentissement et sans bug. La générosité des développeurs transpirent de tous les côtés. Premièrement parce qu'Hypercharge coûte que dalle (16 € sur Steam à plein tarif), deuxièmement qu'une démo jouable gratuite est proposée, troisièmement que le contenu est conséquent et quatrièmement que la difficulté est juste démentielle dès qu'on s'aventure au-delà du mode normal. Oui, malgré ces airs innocents de jeu pour enfant Hypercharge est extrêmement difficile et exigeant ce qui ravira les joueurs les plus hardcore d'entre nous. nnEn résumé, Hypercharge dans la catégorie jeu en coopération multijoueurs et "tower defense like" est tout simplement parfait. Tout ce qu'il entreprend, il le fait bien. Très bien même. Loin d'être sorti et laissé en l'état, les développeurs annoncent pour cette année de nouveaux personnages à débloquer, de nouveaux modes de jeu et trois nouvelle cartes, rien que ça. Vendu à un prix d'une modestie frappante, Hypercharge n'est pas dénué de contenus et offrira une durée de vie conséquente à ceux qui désirent un tant soi peu s'investir notamment dans l'obtention des meilleurs médailles pour chacun des niveaux. Pour les amateurs de Toy Story et pour tous les grands enfants, je recommande impérativement.