Myst (2020)

Myst (2020)

Résumé

Myst est un monde imaginaire initié par une série de jeux vidéo de type Walking simulator créés par Robyn et Rand Miller. Il a été également développé à travers des romans et des bandes dessinées. Il met en scène un univers dont les mondes oniriques, appelés Âges, sont créés par l'écriture et reliés par des livres de liaison. Ceux-ci sont le témoignage d'une ancienne civilisation disparue : les D'ni.rnrnCyan, le studio indépendant qui a créé les célèbres classiques Myst et Riven, a réimaginé Myst. Conçu pour être joué en VR ou sans, explorez Myst dans une toute nouvelle dimension ! Voyagez dans les âges, résolvez des énigmes et participez à l'aventure surréaliste qui deviendra la vôtre.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Je suis un fan absolu de Myst. A sa sortie, j’avais 7 ans, et après en avoir bavé un bon moment sur le Mac familial, j’ai réussi à le finir (je suis le seul de ma famille à avoir tilté sur nnles sonsnndans l’espèce de métro à la fin de l’âge de la fusée, là ou mon père et mon grand frère avaient entrepris de cartographier tout le réseau de rails sans aboutir à rien après plusieurs jours ou semaines).nnC’est un jeu dans lequel je me replonge avec plaisir assez régulièrement, et même si je connais par cœur la solution de presque tous les puzzles. C’est même le premier (et seul jeu) que j’ai speedrun de ma vie, à une époque où le terme n’existait pas (dans le vocabulaire collectif au moins).nnAu lancement d’une nouvelle partie sur ce Myst Remake, on nous laisse le choix d’utiliser les puzzles d’origine ou d’avoir des combinaisons générées aléatoirement pour nous forcer à retourner chercher les réponses ailleurs que dans notre mémoire ou sur un quelconque guide en ligne. Autant vous dire qu’agréablement surpris par cette petite attention des développeurs, j’ai foncé sur le mode random. Alors, forcément, ça ne fait pas de miracle sont rendus aléatoires uniquement des puzzles impliquant d’ordonner des choses sur un cadran, ainsi que l’emplacement de la page finale du scénario.nnBref, ça c’est le point positif. Le plus.nnPassons aux moins.nnC’est la version la plus moderne du jeu, et aussi la plus laide ! La 3D est vraiment désagréable, l’eau est à gerber, le HDR écœurant de « in your face », les textures et modèles sont passables, et les personnages sont caricaturaux.nnSirrus et Achenar ont des têtes de méchants, Atrus a une tête de victime.nnHeureusement qu’ils ont au moins conservé les voix d’origine (encore que… je suis pas sûr, car surtout familier de la VF de l’original).nnÇa me fout d’ailleurs un peu en rogne de me dire qu’ils ont tous les assets francophones quelque part, et qu’au lieu de nous mettre les textes des livres en français, ils collent un surimprimé degueulasse qui nous coupe l’immersion chaque fois qu’on doit lire quelque chose.nnDernier point sur les graphismes sur Xbox Series X du moins glitches visuels à répétition, surtout quand la mer est dans le cadre (donc presque tout le temps sur l’île de Myst, l’âge du bateau de pierre, et fréquent sur l’âge mécanique). Visuellement c’est clairement pas le jeu le plus gourmand en ressources jamais produit, je suis vraiment surpris de voir popper des carrés noirs le temps d’une ou deux frames et éventuellement clignoter ainsi plusieurs fois… on sent le gros travail de QA !nnBref, les visuels, c’était le premier moins.nnLe second moins, c’est les contrôles, et je ne parle pas de l’inconfort d’utiliser une manette pour un jeu clairement fait pour du clavier-souris. C’est juste super lourd d’avoir la caméra qui bouge avec le curseur la plupart du temps, les déplacements live n’apportent rien puisque le jeu et ses énigmes ont originellement été conçus pour fonctionner avec des images fixes.nOn ajoute les déplacements mous du genou (même en sprintant en maintenant L1 ou R1) là où a l’époque on pouvait avoir le curseur de la souris qui se changeait en éclair, permettant d’aller instantanément au bout de ce couloir interminable. Là on oublie, certes on peut courir, mais c’est looooong !nnBref, le jeu n’en est pas moins bon, juste moins agréable que son original, c’est bien dommage.