Sniper: Ghost Warrior Contracts 2 (2020)

Sniper: Ghost Warrior Contracts 2 (2020)

Résumé

Se déroulant de nos jours, Sniper Ghost Warrior Contracts 2 fait appel au tir de précision sur des distances extrêmes pour vous faire vivre les campagnes solo les plus passionnantes du genre.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Développé par un modeste studio Polonais, habitué à des productions AA plutôt "bof", ce 5e épisode de la série des Sniper Ghost Warrior m'a quand même fait de l'oeil. Il faut dire que je suis un peu saoulé des Call of Duty qui se répètent à l'infini depuis 12 ans, et bien déprimé par la disparition de Splinter Cell, donc je me suis dit "bon... allez pourquoi pas, j'ai jamais touché à la série"nnHISTOIRE ET CONTEXTE nnnC'est sûr, le jeu n'a pas du tout pour vocation de vous vendre une histoire profonde ou qui va révolutionner votre perception de la narration. Ici, pas de cinématiques ou d'introduction de personnages, on a droit au minimum syndical Nous sommes un Sniper anonyme en mission dans un pays du Moyen-Orient type "Balekouillistan", et un opérateur à la radio nous dit sur quoi tirer. C'est tout. Et c'est franchement suffisant pour un titre aussi modeste. Donc la toile de fond on s'en tape complétement, mais l'immersion marche du tonnerre. Pas besoin de se prendre la tête, on est là pour tuer des méchants et faire du fric.nnnGRAPHISME ET DIRECTION ARTISTIQUE nnnMitigé. Sans pour autant arracher la rétine, surtout en comparaison de ce qu'il se fait à côté en FPS qui tire sur le photoréalisme, c'est plutôt propre et ça tourne bien. Cela dit, de par le contexte du jeu, les environnements sont extrêmement redondants du désert, et de la montagne un peu boisée. Et niveau structure ça se diversifie pas vraiment non plus, ce sont des maisons en bouse, et des complexes militaro-industriel-de-gros-méchant-pas-gentil. Mais on pourra apprécier des petites fioritures assez marrantes, comme lorsque la caméra passe en "bullet time dynamic" pour montrer notre balle au ralenti déchirer le crâne d'un mec, ou lui arracher un membre. On ne dirait pas, mais de fait le jeu est gore, voir cruel (satisfaction garantie quand on a réussi un tir à plus d'un kilomètre de distance)nnnGAMEPLAY nnnA mi-chemin entre Hitman et Metal Gear Sold, on évolue dans de gigantesques map semi-open world avec des tas de façons d'abattre nos cibles selon notre style de jeu. Bon généralement l'infiltration et la discrétion sont largement encouragé par le level design. Donc on se rapproche bien plus de la simulation de sniper que d'un simple shooter à la con ultra bourrin. L'essentiel de la boucle de gameplay tien dans la reconnaissance des cibles, leurs distances, leurs rondes, et le calcul des trajectoires balistique. C'est sûr, il faut aimer, mais la gratification est là quand on arrive à toucher un mec à l'autre bout de la carte. D'autant plus qu'on aura a disposition un arsenal plutôt sympa avec des tonnes de gadgets et de flingues personnalisables (avec du pognon gagné avec nos assassinats). Il est tout à fait possible de camper au même endroit en nettoyant méticuleusement le camp ennemi ou de ne tuer personne en faisant des diversions avec un minin-drone, des pierres, des leurres, des déclenchements d'alarmes etc etc...nnnDe plus le contrôle de Raven est super fluide, ramper, sauter, escalader, sprinter, nager se fait sans accroche, donc on prend un pied total à se cacher de buisson en buisson, monter un rebord, se positionner, s'allonger, et pan ! Droit dans la cible, hop on change de spot pour couvrir un autre angle. nnPar contre l'ergonomie globale du titre en dehors du contrôle même du personnage est turbo-chiant. Naviguer dans les menus (même avec une souris sur PC) est fastidieux, peu intuitif. On ne peut pas sauvegarder quand on veut, le jeu décide de le faire AU HASARD A NOTRE PLACE ! Et on est obligé de faire des allez-retour comme un con sur les chemins pour enclencher une sauvegarde entre 2 tirs réussi (et pas devoir tout se retaper parce qu'on a tiré 10cm trop haut). La carte ne sert presque à rien (un comble pour un jeu d'infiltration) et l'IA des PNJ peine à convaincre.nnMention spéciale sur une énorme faille du jeu. Il faut savoir que les gardes donnent l'alerte s'ils voient un cadavre. Okay très bien. Sauf que si vous recharger la partie après une tentative, allez savoir pourquoi... bin les morts disparaissent, ce qui enlève énormément de difficulté et de crédibilité à l'ensemble.nnDURÉE DE VIE ET CONTENU nnnSi j'ai cité Hitman, c'est bien parce que le jeu vous encourage à explorer toutes les méthodes possibles pour tuer vos cibles avec divers défis (qui rapportent gros !) en parcourant plusieurs fois les 5 cartes du jeu. Le but étant de débloquer toutes les armes et capacités de Raven. Donc bonne rejouabilité et un challenge intéressant dans la forme. Le hic, c'est qu'obtenir l'intégralité des compétences et des flingues ne sers à rien. Pourquoi ? Parce que vous n'aurez réellement besoin de débloquer que 20% du contenu pour rouler sur le jeu, le reste étant superficiel et inutile.nnnSi on est gourmand et qu'on veut tout faire... 20h c'est pas mal.nnBRUITAGE ET SON nnnC'est un jeu d'infiltration, donc on a son lot de musique d'espion, qui sentent le suspens, la tension, le danger, le tout couplé avec des tonalités orientales qui évoquent le désert et les steppes rien qu'en fermant les yeux.nnnQuant aux armes, elles ont un sacré punch ! Rien qu'au son on sent que c'est pas des pistolet à bille et on se dit à chaque fois "houla je n’aurais pas voulu la prendre celle-là". Ca respire la puissance et la létalité. Franchement rien à redire, même les sons environnants sont soigné (les criquets, les mouches, les oiseaux, la brise dans l'herbe et les branches)nnLA CONCLUSION nnnMine de rien, ce Contracts 2 en a dans le bide et offre une expérience honnête pour un AA, un petit jeu sans grande prétention ni ambition démesurée. Il propose une simulation de sniper à la cool, et c'est réussi ! Infiltration, renseignement, espionnage, sabotage, assassinat, toute la panoplie pour renouer avec un genre de plus en plus rare. Certes y'a pas mal de défauts qui m'agace et alourdissent inutilement le titre, mais bordel, ce que c'est kiffant de se sentir aussi puissant, et d'éclater des crânes de terroristes a ralenti du haut d'une crête ! Au delà d'être un sniper, on est la Mort avec un fusil.nnnLes plus nnngameplay souple et originalenjolie graphiquementnla caméra au ralenti !npersonnalisation de l'équipementnle son des flinguesnles défisnla satisfaction ultime quand on touche sa ciblennnLes moins nnnergonomie médiocrenbeaucoup d'éléments inutilesnenvironnements répétitifsn