FAR: Lone Sails (2018)

FAR: Lone Sails (2018)

Résumé

Traversez des fonds marins asséchés remplis de vestiges d'une civilisation disparue. Manoeuvrez votre embarcation en évitant les nombreux obstacles qui vous attendront dans des conditions météorologiques parfois difficiles. Jusqu'où pourrez-vous aller? Que trouverez-vous là-bas?

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

FAR LONE SAILS est un jeu indépendant, développé par Okomotive et sorti le 17 mai 2018. Ce dernier nous met au commande d’une embarcation pour le moins originale, afin d’effectuer cette migration contemplative non pas sans obstacle.nnImmédiatement, F LS impose son rythme, nous invitant alors à prendre notre temps et nous relaxer afin d’apprécier cette œuvre à l’atmosphère chaleureuse. En effet, ce jeu que l’on pourrait presque qualifier de minimaliste nous offre une histoire linéaire axée sur la découverte de paysages somptueux et pour le coup, riches en détails. Bien que l’histoire reste en second plan, les divers indices laissés par la civilisation disparue ainsi que la raison initiale de ce voyage nous permettent d’interpréter l’histoire de cet univers. De ce fait, un lien se forme avec ce jeu délicatement confectionné. De plus, aucun dialogue n’est présent, l’expérience se déroule « uniquement » à travers l’ambiance, les sons et l’image. nnParlons maintenant du gameplay, car après tout il s’agit bien d’un jeu et non d’une cinématique. Comme sous-entendu précédemment, le gameplay est simpliste. Appuyer sur ce bouton pour activer les moteurs, sur celui-ci pour contrôler l’ascenseur, celui-là permet …. Bref les boutons sont à la base du gameplay en fait. La gestion des différents modules à actionner, est en revanche, très intéressante et apporte de l’intérêt au gameplay. D’autant plus que certains viennent s’ajouter au fur et à mesure que les kilomètres défilent sur le compteur. Notons également la présence de différents obstacles rencontrés tout au long de ce périple, intégrant des mécaniques originales et variées, agréables à découvrir. Dernier point à soulever la présence de quelques bugs de collision mineurs au niveau des objets, qui soyons honnête, n’impactent vraiment pas l’expérience proposée par ce petit jeu. En bref, le gameplay simple et intuitif de Far Lone Sails fonctionne parfaitement, à même en devenir un point fort.nnPetit jeu peut-être, (du haut de ses quelques heures) mais des screenshots magnifiques à foison. En effet, ces graphismes, associés à un souci constant du détail, permettent de profiter de paysages sublimes et diversifiés tout au long de notre voyage. Pas une seule redondance à ce niveau-là, les décors sont si riches et bien travaillés, que l’immersion n’en est que meilleure. Du désert à la toundra, en passant par des tempêtes ou zones boueuses, nos yeux ne cessent de briller et le dépaysement est présent. Les animations sont fonctionnelles malgré une sensation de flou assez étrange au niveau de l’ascenseur. Pour finir sur cette petite pépite, les sons et bruitages sont vraiment agréables à écouter et renforcent l’immersion. Les musiques sont belles et entraînantes. Comme toutes les autres parties, la bande son est très loin d’être bâclée.nnFar Lone Sails nous propose aujourd’hui une réelle expérience immersive et agréable. Le plaisir d’aller à son rythme et de prendre le temps d’explorer, sans besoin de se presser, est une sensation qu’on oublierait presque dans le monde du jeu vidéo actuel. Merci à cette œuvre de nous la faire redécouvrir. Ici, « minimaliste » sonne avec « suffisant », et « légèreté » est au cœur de l’œuvre. Ce jeu est définitivement une belle pépite mais, de par ses différents partis pris, ne plaira pas à tout le monde. Le prix de 15€ peut également être rebutant, à vous de voir si vous recherchez une expérience inédite ou une durée de jeu confortable. Cependant, le travail y est, donc un prix globalement justifié. Et si vous comptez finir le jeu à 100%, bon courage, car les 9001 km à atteindre au compteur, vont peut-être vous prendre 10 bonnes heures. Bon, maintenant il n’y a plus qu’à … alors installez-vous au commande de cet engin, et préparez-vous pour ce périple, qui à défaut d’être long, sera rafraîchissant.