Remothered: Tormented Fathers (2018)

Remothered: Tormented Fathers (2018)

Résumé

Fort inspiré du cinéma, Remothered: Tormented Fathers est jeu de survival-horror où l'on enquête sur des événements mystérieux se déroulant dans une maison.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Remothered est un projet de longue date, initialement prévu par Chris Darill pour être un remake du tout premier "Clock Tower", un Survival Horror se basant sur un système de course poursuite. Après diverses péripéties on apprend que certains membres de l'équipe de développement des "Clock tower" originaux ont prévu de ressortir un Clock Tower Like, le projet s'achèvera sous le nom de "Night Cry", un jeu peu encensé par la critique. Le projet n'est pas abandonné pour autant mais prend une tournure différente toujours d'inspiration d'un des pionners du Survival Horror.nnJ'ai acheté ce jeu sur PS4 avec l'envie de l'aimer, on voit qu'il est fait par des fans de Survival Horror à l'ancienne et les fanarts originaux donnaient sacrément envie. Le jeu sent la volonté de bien faire, pour un jeu indépendant issu du crowdfunding il est quand même bien détaillé, la bande son est soignée et on a envie de connaître un peu plus le fin mot de l'histoire, ce sont donc de très bons points.nnOn suit Rosemary (et non pas Jodie Foster) un personnage néanmoins atypique, puisque assez direct dans ses propos et assez irrespectueuse. Qu'est ce qui la lie à cette famille dont elle tente de soutirer des informations sur une jeune fille disparue depuis des années ? nnJ'aimerais me baser principalement sur le système de "Course-poursuite" pour critiquer le jeu. Il est très difficile de faire un bon jeu de ce type puisque ça nécessite diverses conditions nnnUne IA correctement programmée avec des réponses devant trouver une moyenne entre logique et originalité pour ne pas tomber dans la répétition et la lourdeurnUne bonne gestion des phases de poursuite et d'exploration. Il ne faut pas qu'il y ait en permanence un ennemi dans la zone selon moi pour faciliter l'exploration. Il y a rien de plus énervant de chercher un objet clef avec un ennemi en permanence sur nos talons.nUne bonne gestion des espaces pour se cacher et des objets pour se défendre.nUne bonne capacité pour pouvoir savoir où se trouve l'ennemi ou pour le repérer.nnnMalheureusement aucun de ses points ne sont excellents sans pour autant être énervants je tiens à le préciser. Il y aura toujours un ennemi dans la zone, il y aura beaucoup trop d'objets secondaires à récupérer et quand on a compris le fonctionnement du jeu il est très facile de ne pas mourir. Honnêtement, la gestion des cachettes est loin d'être mauvaise, mais une fois caché il est très difficile de localiser l'ennemi, de même quand on entrouvre une porte, notre champ de vision est très limitée. Mais pour moi le gros problème du jeu se trouve dans la gestion du son, je n'ai pas réussi à localiser l'ennemi convenablement. On entend les ennemis parler de plus en plus fort quand ils sont à proximité, cependant, le niveau de son sera le même qu'il soit à l'étage du dessus ou du dessous. Aucune nuance due au parquet. Qu'on entende l'ennemi quand il est à l'étage je veux bien c'est une bonne idée, qu'on l'entende aussi bien quand il est en dessous ou dans la pièce d'à côté c'est très déstabilisant.nnLe dernier point négatif et je m'arrêterai là. L’enchaînement des actions à faire est risible. Certains objets clefs tombent par magie de je ne sais où, pour moi c'est clairement de la paresse de mise en scène. Une seule énigme à résoudre entraîne beaucoup trop d'actions entraînant le symptôme si connu pour rallonger la durée de vie du jeu.nnCe sera donc un 6 pour moi. Un 6 de soutient car si les développeurs apprennent de leurs erreurs et peaufinent leurs prochains jeux encore plus que celui là je pense que ça pourra faire des choses intéressantes. Bref un jeu pas mal maladroit mais avec de bonnes idées, de bons ennemis, une bonne ambiance oldschool et qui veut bien faire. Malheureusement trop court pour pouvoir donner de la profondeur et du background à certains personnages, certaines idées auraient pu être mieux abouties, notamment les insectes donc la communication a quand même beaucoup était basée dessus, mais je reste confiant pour l'avenir si le studio persiste.nnEt Merci ! Merci de ne pas avoir confondu "Schizophrénie" et "Trouble dissociatif de la personnalité". Merci ! Marre de cet amalgame