Life is Strange 2 - Episode 1: Roads (2018)

Life is Strange 2 - Episode 1: Roads (2018)

Résumé

Le jeu se concentre sur les frères Diaz. L'aîné, Sean, 16 ans (contrôlé par le joueur) et son petit frère Daniel (9 ans) ont grandi à Seattle. Suite à un incident qu'ils ne comprennent pas, ils seront recherchés et poursuivis par la police. S'ensuivra une fuite en avant à travers les États-Unis jusqu'au Mexique, pays natal de leurs parents. Sean devra protéger Daniel et devra assumer ses choix qui lui permettront de grandir.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

[[ Originalement rédigé le 27 septembre 2018. Ma critique complète du jeu est disponible ici ! ]]nnnnÉpisode 1 - Roads | (8/10)nnSi je devais comparer l'épisode 1 de ce nouvel opus à l'épisode 1 de Life is Strange, je dirai que l'équipe de développement de chez DONTNOD a vraiment su se réinventer. nnIls sont parvenus à recréer cette ambiance si particulière, que l'on doit notamment à la bande originale tout droit venu de Jonathan Morali (du groupe Syd Matters, que j'adore et que j'ai d'ailleurs découvert grâce à Obstacles, chanson que l'on retrouve dans le premier opus de la série); tout en se détachant petit à petit dans cet épisode 1, du cadre typique "adolescent américain". nnAdieu Blackwell, adieu le dinner des années 50.. Tout cela laisse place à... Bah à une fusillade, un enlèvement, de la discrimination raciale, et j'en passe. Oui bon, on comprend pourquoi le jeu est passé en PEGI 18, et étonnamment c'est le gros point positif de ce début de jeu, qui nous plonge dans un monde complètement parallèle à l'actualité de par son intrigue et ses dialogues, d'autant plus réaliste, mais dont les environnements et la direction artistique semblent nous emmener à des années lumières d'ici, dans un semblant d'univers alternatif.nnÀ partir de là, un espèce de reflet peut être perceptible. Là où le premier épisode consiste à placer les bases de l'intrigue, dans laquelle Sean doit lentement prendre la relève de son père mort en s'occupant de son petit frère à travers un voyage sans précédent, cet épisode prépare également la relève pour ce chef-d'oeuvre que fut le premier Life is Strange, créant une vraie séparation avec cet opus et "Before the Storm", les deux étant dans le même univers et tournant autour de la même intrigue.nJ'ai par ailleurs vraiment apprécié la petite référence au premier opus, ainsi que le fait que l'on puisse complètement passer à côté et tourner la page avec les péripéties d'Arcadia Bay dès le lancement du jeu. J'attends cependant ne serait-ce qu'un petit clin d'oeil à Captain Spirit, bien que je pense que le personnage de Chris servait tout simplement de "précurseur" pour le personnage de Daniel dans ce second volet. (je pense que deux persos ayant des pouvoirs similaires dans le même jeu serait vraiment très peu crédible d'un point de vue scénaristique). nnEn bref, un épisode 1 surprenant, et qui inspire au voyage et à la renaissance; une toute nouvelle aventure que les quatre prochains épisodes continueront à nous offrir.