Hob (2017)

Hob (2017)

Résumé

Dans la peau d'un personnage habillé d'une cape rouge et doté d'un bras gauche multifonction, vous devrez résoudre de multiples puzzles présents tout au long de l'aventure. L'épopée prend place dans un univers aux environnements très variés en cell-shading allant de forêts verdoyantes jusqu'à des ruines anciennes, le tout vous offrant des puzzles.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Hob fait preuve d’un game design original, avec son monde puzzle à reconstituer en faisant émerger des blocs entiers du paysage. Au fur et à mesure que l’on parcoure ce petit univers disloqué, on visualise avec vertige le travail minutieux fourni pour la création des niveaux afin qu’ils soient aussi cohérents entre eux. Coloré et rondouillard, grouillant de petites bêtes aussi étonnantes les unes que les autres, le monde du jeu s’explore avec fluidité grâce à notre petit personnage agile. Cela dit des ralentissements sont survenus lors d’affichage de décors chargés.nnComme dit dans le test de Gamekult, ce jeu est parfois flou dans ses attentes et laisse le joueur perplexe quand à la clarté de ses objectifs. Bien souvent on résout les énigmes sans trop savoir ce que l’on fait et sans avoir une idée du résultat attendu, en poussant un levier par-ci, en appuyant sur un bouton par-là, etc… Mais l’envie de progresser se fait constamment sentir car le plaisir de la découverte et du mystère est bien présent ! Le jeu est avare en paroles et n’a pas grand-chose à raconter, mais ce n’est selon moi pas un problème car notre imagination fait le nécessaire, accompagnée par une musique discrète et mélodieuse.nnLes combats sont nombreux et réguliers, bien qu’il soit possible de les éviter. Pas de difficulté à ce niveau-là mais la vigilance sera de mise pour venir à bout des ennemis ! Il est également possible d’améliorer notre personnage en lui ajoutant des compétences déblocables par la collecte de petits orbes verts et d’autres items dissimulés un peu partout.nnNi trop long, ni trop court (comptez une dizaine d’heures pour tout explorer), le jeu se laisse parcourir avec plaisir et amusement. Un bon p’tit jeu, quoi.