Monster Hunter Freedom Unite (2009)

Monster Hunter Freedom Unite (2009)

Résumé

Chassez des monstres préhistoriques à travers plus de 400 missions et récupérez des ressources pour vous faire fabriquer des équipements puissants.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Monster Hunter est un "looting game", soit un jeu dont le principal intérêt est d'amasser de l'équipement, modifiant les performances et le visuel de votre personnage. Prenant place dans un univers oscillant entre moyen-âge et préhistoire, le soft propose d'expérimenter le quotidien d'un humble chasseur du village de Pokke. On se passera ici de scénario réel (qui n'est rien de plus qu'une vague contextualisation) pour tout de suite entrer dans le vif du sujet.nnAyant à sa disposition une dizaine d'armes aux maniements rigoureusement différents, le chasseur va devoir compter avec un bestiaire particulièrement copieux, regorgeant de créatures immenses et redoutables, toutes susceptibles de ne faire de lui qu'une seule bouchée.nnMonster Hunter est un jeu difficile, qui demande du temps, d'abord pour appréhender le maniement de son arme fétiche, puis ensuite pour vaincre les monstres dont on fabriquera les pièces de son set d'armure.nChaque set apporte son lot de talents particuliers, améliorant les capacités du chasseur et lui permettant de faire face à de nouvelles situations. nnUne simple description ne rendrait pas justice à un face-à-face de Monster Hunter. La créature est ridiculement large, puissante et sauvage. Vous infligeant de cuisantes blessures seulement en marchant près de vous ou en se retournant. D'une seule frappe, elle vous envoie bouler sur près de cinq mètres de distance, rognant par là-même un tiers de votre barre de vie.nnEt la sienne, de vie ? Vous n'en verrez rien. Taperez comme un sourd aux instants propices, prendrez la poudre d'escampette à d'autres, guettant les signaux indiquant l'état de faiblesse du monstre.nIl est déséquilibré ? Profitez-en pour lui balancer une deuxième mandale en pleine poire. Il trébuche ? Tombez-lui sur le râble et limez-lui la face ! Il s'enrage ? Courez ! Reprenez votre vie et votre endurance, posez un piège dans un coin et attendez-le.nnPensez à aiguiser votre arme ou à oindre vos flèches de poison. Les derniers instants de la bête sont les pires. A deux doigts de la mort, sa force enfle démesurément, sa vitesse croit, ses hurlements vous tétanisent, sinon vous jettent sur votre petit derrière. Mourir maintenant serait un réel gâchis, voici trente minutes bien senties que vous guerroyez contre la bestiole. Vous aviez bien droit à trois tentatives, mais dans le feu de l’action, vos deux vies supplémentaires se sont déjà envolées. Plus de potions, plus d’outils, plus d’idées. Juste deux miettes de courage et une dizaine de minutes pour clore l’affaire.nnEt quelle jouissance quand la bête mord finalement la poussière ! Que vous plantez votre couteau dans sa chair pour en extirper les griffes et les crocs dont vous forgerez votre nouvelle lame, les os qui caparaçonneront votre prochaine armure. nnOn parade volontiers dans ses atours figurant la créature venant d’être occis.nnD’autres fonctionnalités viennent agrémenter l’expérience de jeu. Il est possible de développer une ferme, où on récoltera de multiples matériaux. D’élever une portée de félynes, de petits chats bipèdes susceptibles de vous assister au combat et de cuisiner pour vous. Chacun bénéficiant de niveaux, d’un programme d’entraînement et d’un jeu de trois capacités à acheter, permettant de customiser la bestiole. nFavorisant une préparation rigoureuse, il est souvent de bon ton d’étudier ses prochains adversaires, soit en compulsant les manuels idoines (in-game) soit en observant les aptitudes des armures que l’on peut créer, afin de discerner face à quel élément est le plus faible votre cible.nnMonster Hunter est jouable jusqu’à quatre personnes en ad-hoc (pas d’internet, malheureusement), où la difficulté est sensiblement rehaussée, les récompenses et les sélections de monstres différentes. nC’est un jeu auquel il faut longtemps se consacrer, et qu’on n’appréciera probablement pas de faire dans son coin. L’émulation entre joueurs est l’une des plus belles épices de Monster Hunter, qui de toute façon, se montrant terriblement rude et exigeant, ne parlera pas à tout le monde.