Hollow (2017)

Hollow (2017)

Résumé

“Je n'ai jamais tenu à ce vaisseau… complexe… peu importe… Il fallait que je le fasse… Quelque chose, dans mon cerveau, dans ma chair, dont je devais me souvenir...

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

je vais aller contre les autres avis, mais j'ai bien aimé. c'est un fps horrifique assez basique et tres court (4h pour le boucler, assez simple) misant tout sur son ambiance. on baigne dans le glauque et le poisseux, avec des filtres certes grossiers, mais qui permettent une sensation d'oppression assez bien fichue (et on évite les jump-scares tout pourris). nnalors certes, on retrouve plein de defauts comme la lenteur du personnage, des synchronisations labiales totalement aux fraises, 3 ennemis différents, et donc une certaine répétitivité, un chemin pas toujours clair avec une carte inutile, des points de sauvegardes pas toujours judicieux comme le tout dernier, bien avant le dernier boss, nous forçant a nous retaper la vidéo qu'on ne peut pas couper malgré quelques morts... nnmais dans l'ensemble, ça reste tres satisfaisant avec de jolies graphismes, un univers travaillé et une histoire sympathique. Bref, pas le jeu du siècle mais tres sympathique (et je n'ai souffert d'aucun reel bug).