How To Shoot A Criminal (2017)

How To Shoot A Criminal (2017)

Résumé

Plongez dans l'atmosphère des années 30 à travers les souvenirs d'une journaliste travaillant pour un rédacteur dangereux. Retrouvez les vidéos, les enregistrements, les programmes radio et les notes des journalistes. Reconstituez l'histoire. Découvrez ses secrets. Détruisez le journal de l'intérieur.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

How to shoot a criminal est un jeu d'énigme dans lequel on doit trouver des éléments à charge contre une personne dans une enquête journalistique. Dans le même esprit que Her Story, on doit consulter des archives qu'il faudra chercher par le biais de mots clés et de recherches. On dispose de 4 jours pour trouver assez d'éléments à charge contre Aaron, le fils du rédacteur en chef d'un grand journal américain. On pourra dès lors trouver des articles de journaux, des émissions de radio et autres vidéos d'archive nous permettant d'en savoir plus sur le Revenge, un journal indépendant à la sulfureuse réputation.nnHow to shoot a criminal parvient à mélanger une ambiance façon L.A Noir avec une thématique plus enquêtrice que le jeu pré-cité. On se retrouve un peu perdu dans les archives du journal à tenter de comprendre qui fait quoi, quelles sont les relations entre les différents membres du journal et sur le réel but de cette enquête. Le jeu est plutôt bien fait au niveau de son ergonomie et dans le contenu qu'il nous met à disposition. Il y a énormément de vidéos et d'enregistrements, plus de 80, et il n'est pas toujours simple de s'y retrouver dans les premières minutes. Heureusement, on dispose d'un calepin pour noter des noms, des questions et autres éléments à chercher plus tard.nnLe plus français des journaux américains.nUn jeu comme celui-ci va donc surtout dépendre de son intrigue mais aussi de la qualité du jeu d'acteur et des décors. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Pandorica s'est donné les moyens de bien faire les choses avec un casting plutôt convaincant et des mises en scène originales. Forcément, on est un peu surpris de voir autant de visages de jeunes français qui jouent les journalistes chevronnés et globetrotteurs mais une fois habitué, le courant passe. Certaines scènes sont moins réussies que d'autres au niveau du décor ou au niveau des costumes mais on sent un réel travail sur le background politique de l'histoire et sur société New-Yorkaise des années 30.nnLe jeu des acteurs est assez bon dans l'ensemble avec quelques légers ratés au niveau de réactions un brin exagérées ou lors de confrontations. On regrettera que le jeu ne soit qu'en français au niveau des voix mais il est parfois préférable d'avoir une seule version que 2 doublages ratés. Le jeu étant français, on aura même pu craindre le pire au niveau de la version anglaise étant donné notre merveilleux niveau d'anglais en France. Comptez 3-4 heures pour en voir le bout et même 5 heures si vous cherchez à tout découvrir. C'est plus qu'honnête vu le prix du jeu et vu que qu'il nous propose comme contenu original.nnA l'hôpital Velpo?nHow to shoot a criminal est un jeu bien pensé au niveau de son ergonomie et dans son gameplay. On cherche des indices en tapant un ou plusieurs mots et le jeu nous montre jusqu'à 4 indices. Ceux que l'on a déjà visionné seront marqués d'un superbe Lu en rouge vif. En bon enquêteur, je vous invite à chercher chaque protagoniste dès le début du jeu, vous aurez ainsi la possibilité d'en savoir plus sur leurs relations. C'est un bon point de départ et vous devriez pouvoir débloquer facilement la première journée. Plus vous avancez dans la découverte des indices et plus vous aurez de chance que le jeu vous propose de changer de jour. Bloqué? Par de souci, le jeu est assez malin pour vous donner de bons indices sonores. Pensez également à bien écouter les interview et à regarder toutes les coupures de journaux.nnLe jeu est assez peu gourmand en ressources et il ne vous faudra de foudre de guerre pour y jouer. Les interfaces sont claires et les réglages certes basiques remplissent leur office. Le système de sauvegarde permet d'enregistrer à tout moment ce qui est bien pratique et évite de devoir refaire complètement une journée d'enquête. Une fois terminé, on aura du mal à y retourner car la surprise ne sera plus de mise mais on aura tout de même passé quelques bonnes heures devant son PC.nnHow to smooth a CriminalnHow to shoot a criminal s'avère être une agréable surprise pour peu que l'on ne s'attende pas à une superproduction américaine au niveau de l'énigme ou du jeu d'acteurs. On passe un bon moment à découvrir les tenants et les aboutissants du Revenge et sur ce mystérieux Aaron. Au niveau des soucis, on notera une durée de vie un peu faiblarde et quelques légers problèmes de synchronisation entre l'image et le son sur quelques vidéos. Il y a déjà eu quelques mises à jour qui ont corrigé pas de problèmes ce qui montre que Pandorica reste motivé.nnEst-ce que vous conseille le jeu? Oui, on passe un très bon moment une fois que l'on a bien compris le concept et que l'on est habitué aux divers protagonistes. J'ai passé un très agréable moment à chercher à trouver tous les articles et autres archives. Le jeu dispose de cartes Steam qui se vendent à bon prix, environ 0.30€ par carte normale. C'est un projet intéressant et plutôt ambitieux. On espère que Pandorica pourra nous proposer de futurs titres de la même trempe avec juste une production plus importante et encore plus de contenus.