Freeways (2017)

Freeways (2017)

Résumé

You are a traffic engineer.rnrnDraw freeway interchanges.rnrnOptimize for efficency and avoid traffic jams.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Un jeu de puzzles plutôt addictif et qui n'est pas si facile.nnIl y a quelque chose de fascinant à regarder ces petites voitures fourmiller au gré de nos dessins, se cogner entre elles, s'agglutiner jusqu'à l'embouteillage ou s'écouler fluidement d'un bout à l'autre de la carte.nnOn se rend compte d'ailleurs que l'urbanisme c'est pas pour les branques ! Les niveaux cachent bien leur jeu et sont bien plus frustrants qu'il n'y parait, de quoi générer chez nous de l'empathie pour les bonhommes qui dessinent les rues de nos villes. C'est finalement assez compliqué de visualiser et concevoir des intersections de routes à étages sur un plan. Notre désir de symétrie et sens du détail nous pousse à chercher des motifs réguliers où tout s'imbrique parfaitement et quand on y arrive c'est incroyablement satisfaisant, mais la plupart du temps on fait des gros pâtés, ça marche et c'est déjà très bien.nnLa sélection des niveaux se présente sous forme d'une carte de ville qui se compose des intersections qu'on a créé ; il y a quelque chose de très satisfaisant à observer cet enchevêtrement gigantesque de spaghettis dont on est l'architecte s'étendre au fil de nos réussites.nnEn revanche, le gros point noir du jeu c'est vraiment son éditeur de routes. Pas d'annulation, pas de gomme, donc pas de tâtonnement. A la moindre erreur on recommence tout. La souris glisse ? Un clic foireux ? Deux routes qui se frôlent trop ? On efface tout et on recommence. Aucun raccourci ou outil non plus pour nous aider à tracer des traits droits ou de belles courbes, tout se fait à main levée. En plus d'enlaidir nos plans, ça ne nous aide pas à optimiser la place.nnPar moments on peut obtenir des photos de vraies intersections. Certains niveaux les débloquent passé un certain score. Au début je pensais que ces images étaient la solution optimale dans un cas réel d'après lesquelles sont modelés les niveaux où on les obtient, mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas pour tous. C'est assez dommage car elles nous permettent de refaire au propre nos tracés et d'en apprendre un peu plus avec des exemples concrets. Et si effectivement, toutes les photos sont en relation avec leur niveau alors parfois c'est juste difficile de les traduire en une solution au puzzle, ce serait pratique de débloquer l'image de l'intersection avec sa représentation dans le jeu.nnUn jeu facile à appréhender, difficile à maîtriser et qui fait de nous le peintre d'un tableau urbain amusant de complexité.