Day of the Tentacle Remastered (2016)

Day of the Tentacle Remastered (2016)

Résumé

Remaster HD du jeu d'aventure LucasArts.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Parler de Day of the Tentacle, c'est me replonger dans les années 90, du club informatique du collège qui me l'a fait connaitre. Pour vous dire, j’ai même réussi à faire jouer ma déléguée de classe à ce jeu. Je n'ai jamais oublié DOTT avec ses graphismes et personnages hauts en couleurs, ses énigmes tordues et son gameplay. Mais, faute de PC à la maison, je n'ai pas pu y jouer chez moi. Quelle ne fut pas ma joie d'apprendre que le jeu allait ressortir en version Remaster! nnTentacule et WC temporelsnnL'histoire se passe 5 ans après la fin de Maniac Mansion. Alors que le Polu-O-Matic du docteur Fred Edison déverse ses polluants dans la rivière juste derrière sa maison, les tentacules Verte et Pourpre se baladent sur ses rives. Mais Pourpre a soif. Verte le dissuade de boire l'eau polluée, mais l'autre n'en fait qu'à sa tête. Résultat, Pourpre se voit pousser des bras et n'a qu'une seule envie dominer le monde!nQuelques jours plus tard, Bernard Bernouilli reçoit une lettre de la tentacule Verte, disant que le docteur Fred veut les tuer toutes les deux. Il se rend donc au manoir du savant avec ses deux jeunes amis Hoagie et Laverne. Mais Bernard délivre les deux tentacules... Pour réparer son erreur, le docteur Fred décide d'envoyer le trio arrêter Pourpre avant qu'il ne boive le liquide, un jour dans le passé, grâce à une de ses inventions, le Chrono-WC. Ca ne s'invente pas... Ou plutôt si, d'ailleurs. Le problème, c'est qu'ayant utilisé un diamant synthétique pour les faire fonctionner, ce dernier se brise et envoie nos trois héros dans des époques différentes! nHoagie est envoyé 200 ans dans le passé, du temps des pères fondateurs de la nation américaine, Laverne 200 ans dans le futur dans un monde dominé par les tentacules et Bernard est lui revenu dans le présent. Maintenant il faut faire revenir les deux égarés temporels en plus de sauver le monde de Pourpre...nnC'est quoi, ce bidule ?nnLe jeu est un Point'n' clik, c'est à dire que vous voyez les objets et pouvez les prendre ou les utiliser pour résoudre les énigmes qui servent à avancer. Toutefois, dans DOTT, il faut parfois oublier toute logique. Heureusement nos héros peuvent se transmettre des objets les uns aux autres pour avancer. Et bien évidemment, une action faite dans le passé aura des répercussions sur l'avenir. Par exemple, peindre les fruits de l'arbre à Kumquats en rouge permettra à George Washington d'abattre ce qu'il prendra pour un cerisier, permettant ainsi à Laverne de se décrocher de l'arbre auquel elle était suspendue dans le futur... Ce genre d’énigmes, le jeu en regorge. Le moindre objet bizarre que vous pouvez prendre aura tôt ou tard une utilité. nnUne technique toujours aussi à la pointe et remise au gout du journnForce est de le constater, Double Fine a fait de l'excellent boulot concernant cette version remastérisée du jeu. Si les nostalgiques et puristes pourront rejouer avec les graphismes de l'époque, il faut avouer que le lifting HD ne trahit aucunement l'esprit d'origine, nos héros sont toujours des têtes de noeuds . Entre Bernard avec son pantalon trop remonté, son nœud pap' et ses grosses lunettes, Hoagie qui est un pur roadie et Laverne qui a deux de tension et a un penchant sadique pour les animaux, notre trio vedette, sans compter le Docteur et les tentacules, ne sont pas des super héros,ni même des héros tout court. Sans doute est-ce une des forces du jeu. Ensuite, les lieux sont parfaitement reconnaissables et de fait, les habitués, ou nostalgiques, voire les deux à la fois, ne seront pas dépaysés. L'aspect "cartoon" est même encore plus renforcé par la qualité des animations. C'est bien simple, nous avons parfois l'impression d'avoir un véritable dessin animé, mais est-ce étonnant de la part d'un jeu Lucas Arts ? nL'ambiance est à l'avenant les musiques sont assez discrètes, mais certaines reprennent des thèmes assez connus. Les voix anglaises sont à mourir de rire.nUn des défis de cette adaptation HD était de transposer un gameplay qui se faisait essentiellement à la souris sur une manette de console. Eh bien là aussi l'exercice est plutôt réussi, c'est jouable mais l'adaptation aux nouvelles commandes demandera un léger temps d'adaptation. Ceci dit, une fois les principes assimilés, ça passe tout seul.nUn autre des points forts de DOTT c'est son scénario. Non seulement le point de départ est juste du grand n'importe quoi mais les dialogues donnent souvent lieux à de grands, très grands moments d'absurde. Vous me direz, nous sommes dans un jeu Lucas Arts donc plus rien ne doit m'étonner mais les nouveaux venus sembleront assister à une partie de Kamoulox avant l'heure.nMais DOTT n'a qu'une seule faiblesse sa durée de vie. Elle est exactement la même que l'original. Si les nouveaux coinceront sur certaines énigmes, les cérébraux termineront le jeu en 4 à 6 heures et les habitués, ceux qui ont fait et refait la version sur disquette, en deux à trois heures, le parcours pouvant se faire très vite . Allez, j'exagère un peu, parce que cette version ajoute des trophées et des succès, et si la plupart d'entre eux tombent assez facilement, tous les avoir vous obligera à faire certaines actions auxquelles on ne pense pas forcément, même si cela n'a rien de compliqué en soi. Mais le plaisir est tel que je ne peux pas sanctionner le jeu sur sa durée de vie, vraiment pas. Et si vous êtes vraiment nostalgique, ou fan des jeux Lucas Arts, vous pouvez trouver et jouer à Maniac Mansion, le jeu précédant DOTT dans son intégralité. Un "gameception" pareil, ça ne se refuse absolument pas...nnVerdict nnDay of the Tentacle Remastered a tout pour attirer tout le monde vers lui. Le nouveau public ou celui qui ne l'a pas connu dans les années 90 se régalera des énigmes et de l'histoire ainsi que des scènes absurdes. les habitués, eux, loueront l'effort technique avec des graphismes refaits qui ne trahissent aucunement l'esprit d'origine et prendront également un pied d'enfer à refaire ce qu'ils avaient connu auparavant. Certains argueront qu'en réalité, ce n'est que du réchauffé et qu'on offre au final rien de bien nouveau . Sauf que pour faire aussi inventif, même de nos jours, il faut chercher, et si les gens gardent comme moi un bon souvenir du jeu, ce n'est pas non plus pour rien.