DeathSpank (2010)

DeathSpank (2010)

Résumé

Dispensateur de Justice, Vainqueur des Forces du Mal, Héros des Opprimés : voilà les titres associés à l'aventurier DeathSpank depuis de nombreuses années. Son objectif ultime ? La quête d'un puissant artefact tout simplement appelé... l'Artefact. Forgé par des mains inconnues à des fins inconnues lors d'une ère inconnue, l'Artefact est maintenant à la portée de DeathSpank.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

J'avais entendu parler de ce jeu dans IG Mag en preview il y a déjà longtemps... C'est là que j'avais appris que le jeu était développé par le créateur de Monkey island...nnLes bons jeux n'étant pas légion sur le PSN je me suis empressé de le télécharger. Petite déception voire grosse déception d'emblée, le jeu est en anglais ! Alors évidement pour un hach and slash basique cela n'aurait pas été gênant mais vu que ce jeu est riche en dialogue humoristique j'ai été assez frustré de passer à côté de quelques répliques dont j'ai eu du mal à comprendre le sens. Si bien que j'ai souvent laissé tomber les dialogues comme un con...nnAu niveau du gameplay c'est simple et la formule fonctionne bien. Quatre armes sont attribuées aux quatre boutons de la manette et une jauge qui se remplie au fur et à mesure déclenche un super coup.nnL'inventaire n'est pas trop nul par rapport à certaine critiques mais je trouve que le "super coup" n'est vraiment pas exploité car au début on tâtonne en essayant certaines armes dont certaines ne produisent aucun effet.. !? Peut être que mon niveau en anglais est vraiment nul...nnLa carte est assez grande et il faut compter de nombreuses heures pour terminer le jeu en ayant fini toutes les quêtes secondaires.nnLe graphisme du jeu est original entre cartoon et pâte à modeler avec plein de couleurs ce qui change de bon nombre de jeu du même genre ou l'on passe son temps à visiter des grottes, des cavernes et des déserts... Fini les orcs, les zombies, les scorpions géants et bonjour aux licornes arc en ciel, aux petits ours en pain d'épices et autres ennemis sortis d'alice aux pays des merveilles... nnUne expérience vidéo ludique à part avec des vrais morceaux de second degré le tout pour un prix modique... J'attendais avec impatience le deuxième épisode mais vu le prix, que je trouve excessif, je vais en rester à la bonne impression du premier.