Face Noir (2013)

Face Noir (2013)

Résumé

Point & Click suivant les aventures de Jack, un inspecteur privé au passé lourd, dans un contexte de krach boursier américain et de recrudescence de corruption.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Après un succès foudroyant il y a quelques années, le point & click se fait un peu moins présent ces derniers temps, mais cela ne veut pas dire qu'il a disparu. Face Noir est la preuve qu'il y a toujours de nouveaux développeurs prêts à faire fonctionner les méninges des joueurs. Cependant, vaut-il le coup face aux grands maîtres du genre ? Réponse dans le test qui suit...nn nnFace Noir est donc un point & click développé par le petit studio Mad Orange, il prend place dans les années 1930, à New York. Vous incarnez le détective Jack del Nero et votre but, c'est de savoir pourquoi Susan Webber a disparu... Au fil de l'aventure, malgré de bons dialogues et une base solide, on se rend compte que l'histoire est très classique, avec une forte impression de déjà-vu, et malheureusement, la sauce a du mal à prendre à cause de la mise en scène assez ratée outre le fait que les personnages sont trop simplement modélisés, les animations sont complètement ratées, donnant l'impression de voir des robots à la place d'humains. C'est bien dommage, car en dehors de cela, l'ambiance est vraiment bonne grâce aux décors réussis - bien qu'un peu statiques la plupart du temps - et aux musiques qui nous plongent bien dans une ambiance polar noir, donnant envie de boire un bon petit whisky tout en jouant au jeu. Dû côté des voix, en dehors de notre cher Jack, il faut avouer qu'elles donnent envie de les couper pour de bon, à part une ou deux exceptions qui donnent le sourire à cause de (ou « grâce à des ») tons surjoués.nn nnnn nnDu côté du gameplay, là encore c'est du vu et du revu. Comme dans tout bon point & click qui se respecte, il faut fouiller les décors dans les moindres recoins afin de trouver des indices pour espérer boucler au plus vite l'enquête. Les énigmes sont assez simples, à part dans quelques endroits où il faut se creuser la tête pour savoir comment continuer. Au niveau de la jouabilité, il suffit, vous l'aurez deviné, de bien manier le click, aucun problème de ce côté-là. Les actions sont simples à réaliser et le tout répond à merveille ; le seul problème, c'est la vitesse de déplacement de Jack. Le bougre marche lentement, très lentement, de quoi provoquer quelques crises de nerf de temps à autre ! Aussi, un autre souci se pose pour les joueurs français n'appréciant pas trop l'anglais, l'italien et le russe il n'y a pas de traduction française. Un patch est bien prévu, mais pour le moment, il faut se débrouiller avec les langues proposées de base. Dans l'ensemble, Face Noir possède une durée de vie classique pour le genre, et quelques heures suffiront pour boucler l'aventure du cynique Jack del Nero.nn nnn nnEn conclusion nnClassique, voici le mot qui définit le mieux Face Noir. Le jeu manque d'audace et de mise en scène digne de ce nom, de ce fait, seuls les plus grands amateurs de point & click en manque de titres du genre sauteront le pas. Ni mauvais, ni bon, Face Noir ne marquera pas les esprits mais il n'a pas de quoi dégoûter pour autant.nnLes plus nnn- Des décors sympathiquesn- Une bonne ambiance noiren- Une durée de vie respectablenntnLes moins n n- Bien trop classiquen- Des personnages animés « à l'arrache »n- Ceux qui ont des problèmes avec l'anglais, l'italien et le russe doivent attendre un patch français