Skylanders: Giants (2012)

Skylanders: Giants (2012)

Résumé

Skylanders: Giants est un jeu d'action / plates-formes développé par Toys For Bob.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Si un jour on m'avait dit "tu rédigeras une critique sur un jeu digne représentant du merchandising Skylander Giant" je me serais sans doute bien moqué de mon interlocuteur. Mais c'était sans compter sur mon indécrottable curiosité de joueur. Grace aux enfants, je découvre en 2014 que certains jeux vidéo en apparence insignifiants, édulcorés, et ciblés gamin n'ont rien perdu de la patte oldschool qui faisait la singularité du jeu vidéo des années 80/90. Au contraire ils en reprennent les mécanismes et les qualités. Choses, de prime abord, totalement improbable sur des titres modernes. nnSkylanders Giant sur Wii est une très bonne surprise. Le concept en lui-même a de quoi attirer l'attention. La base est un simple lecteur RFID qui alimente les figurines par induction électrique et permet donc la lecture de la puce RFID présente dans celle-ci. Le concept est loin d'être nouveau, mais appliqué à un jeu vidéo et de cette façon ca avait de quoi titiller ma curiosité.nnJ'ai donc commencé à faire mumuse avec un jeu que j'ai longtemps regardé de travers à cause de ses campagnes pubs ultra ciblées sur les enfants. Et s'il y a bien une chose que je déteste c'est quand les annonceurs utilisent les gamins pour vendre leur camelote. Mais, c'est sans compter sur le talent d'Activision pour gérer le développement et l'enrobage de ses titres, comme c'était déjà le cas sur Guitar Hero. Rien n'est laissé au hasard, gameplay et jouabilité sont calibrés pour la cible, la réalisation technique est au delà du simple jeu pour enfant, enfin la mise en scène et le background sont peaufinés avec talent.nnEffectivement c'est une chose ardue de faire un jeu pour le jeune public sans pour autant délaisser les parents élevés aux 16 bits et nostalgiques de leur jeux vidéo à l'ancienne. C'est même un grand écart où pas mal de studios, même les plus prestigieux, auraient échoué. Skylander Giant est un bel équilibre entre un jeu moderne calibré pour de jeunes joueurs tout en contentant les plus blasés d'entre nous. Jeune joueur ne veux pas forcément dire "enfant". Le jeune joueur dans Skylander est une personne peu habituée aux jeux vidéo, à ses codes et aux habitudes de jeu. Tout comme les meilleurs Disney, ou les bons titres made in Nintendo vous avez avec Sylander deux lectures. La première, est l'univers du jeu la prise en main simple et guidée sans toutefois être simplette. L'intelligence du gameplay vient en jouant. Même les plus novices comprendront très vite les mécaniques du gameplay qui les amènera naturellement à se prendre au jeu. La seconde lecture se situe au niveau de la narration qui ne manque ni d'humour, ni de distance vis-à-vis de l'univers du jeu et de ce qu'il s'y passe.nnAlors certes, le gameplay n'a pas la subtilité d'un Mario, mais il est abordable et les règles sont bien claires pour que chacun comprenne. L'évolution des personnages et le déroulement de l'histoire sont des carottes suffisantes pour que le joueur pousse plus loin l'aventure et se demande ce qu'il va se passer. De la même façon que les jeux 2D de nos chères 16 bits. Quel lot de surprises amènera le prochain niveau ? De plus, cette façon d'enregistrer et de personnaliser l'évolution des figurines directement via leur puce RFID est une idée géniale. nnAinsi, vous pouvez non seulement nommer votre figurine mais aussi la faire évoluer comme vous le voulez. Deux figurines identiques ne le seront pas forcément au niveau des stat. Sortir une figurine de sa poche pour aller jouer chez un pote à une autre version du jeu, sur une console de marque différente, sans avoir à se palucher des comptes de cloud, user id, mot de passe ou tout autre type sauvegarde dématérialisée, c'est quand même la grande classe ! Chaque figurine enregistre son niveau, les améliorations que vous lui aurez apporté et tout cela de façon totalement transparente sans aucune manipulation. C'est la principale force du jeu. Au delà de son gameplay simple, les figurines permettent d'explorer plusieurs versions du jeu avec le même personnage qui évoluera selon votre façon de jouer. A ce propos, le leveling est extrêmement bien calibré à la façon d'un MMO vos personnages n'évolueront ni trop vite ni trop lentement, et de façon naturelle vous vous surprendrez à augmenter la difficulté du jeu pour tester la force de vos figurines. Lié à une mécanique de jeu simple mais pas bêbête, le jeu se joue agréablement et se paye même le luxe d'objectifs secondaires parfois intéressant ou anecdotique, mais qui permettent de renouveler le gameplay et surtout de booster ses figurines. Luxe final, le jeu se joue à deux en simultané et permet une coopération bien pratique dans les situations tendues.nnLa jouabilité quand a elle est très simple, le personnage répond bien et le parcours est ultra balisé. Impossible de tomber dans un trou si ce n'est pas prévu, le saut se fait par le biais de plots qui vous envoient en l'air pour atteindre d'autres plateformes. Sinon il est impossible de sauter, tout du moins dans la version Giant. En revanche, le jeu à deux est parfois pénible à cause de la liaison des 2 personnages. Au delà d'une certaine distance, vos personnages ne pourront plus bouger ce qui s'avère assez gênant pour revenir sur ses pas. Notamment dans les niveaux comportant de nombreuses plateformes. C'est assez agaçant. De même que le déroulement d'un niveau, s'il semble assez libre à première vue, est en réalité un couloir balisé. Alors évidemment aux yeux des enfants tout cela est invisible. J'espère que les versions futures donneront un peu plus d'initiative au joueur. Heureusement que la réalisation technique est là pour nous faire oublier ce détail.nnOn a beaucoup pleuré sur les capacités "inférieures" de la Wii face à ses concurrentes boostées à l'esbroufe pour technophiles naïfs. Pourtant, elle a accueilli quelques perles taillées à sa mesure. Des jeux beaux, ou tout du moins graphiquement assez réussis pour couper court à toute critique et faire oublier le relatif manque de puissance du support. Etonnamment Skylander fait partit des meilleures réalisations Wii. Les univers sont vastes et détaillés, les textures sont propres, ne s'enchevêtrent pas, la modélisation des décors et divers personnages est lisse et sans angles disgracieux et les couleurs sont bien choisies. On trouve dans Skylander de nombreux effets graphiques tel que de très beaux blending et quelques effets de particules assez sympathique. Cas rare sur Wii, le jeu est entrecoupé de cut-scene en synthèses qui en plus d'être drôles, sont très bien encodées. Preuve que la fébrilité à utiliser des vidéos sur Wii était juste une histoire de radinerie. Globalement, un peu plus tôt dans la vie de la Wii le titre aurait sans doute été une bonne vitrine des capacités de la console. La modélisation des niveau et leur taille se fait, en revanche, au détriment d'un framerate un peu faiblard voir même très saccadé quand l'écran est très chargé. La aussi, nos enfant, pas encore pollués à la technophilie pour pigeon en mal de polygones n'en tiendront absolument pas compte. Préférant se focaliser sur ce qui est le plus important le contenu et l'humour omniprésent dans le jeu.nnEn effet le background ne se contente pas d'une simple réutilisation en numérique d'une figurine en plastoc. Non, ici Activision a utilisé la recette si chère à Disney et Nintendo ce ne sont pas les enfants qu'il faut convaincre mais les parents. La encore, inutile d'être un expert en jeu vidéo pour s'apercevoir que la mise en scène du jeu est blindée d'humour et assez intelligente pour charmer papa et maman et même éventuellement les faire jouer. Pour le coup c'est une revanche assez spectaculaire sur les titres triple A qui compensent le vide sidéral de leur mise en scène et de leur histoire par des milliards de polygones "glow-isés" bling bling. Skylander propose une mise en scène oldschool où chaque fin de niveau est ponctuée d'une synthèse souvent bourrée d'humour. Certains niveaux sont étonnement inspirés comme le village des Wilikins, les balades en robot façon bourinage massif. La mise en scène ingame, les dialogues et les cut scene ont vraiment fait l'objet d'un effort. Mais le plus important quand on raconte une histoire c'est la fin, et c'est la que Skylander rejoint ses ancêtres 8 et 16 bits en proposant une fin digne de ce nom en faisant même un petit clin d'œil aux Staf f Roll de l'époque, les fameux crédits accompagnés d'une musique qui va bien. Le tout est conclu comme il faut, ce qui prouve malgré tout que le triple A des jeux pour les grand c'est juste du vent pour vendre. Ici, on nous vend du plastique RFIDifié et un jeu honnête avec son public. En tant qu'adulte regardant sur la qualité des jeux vidéo de ses enfants, en tant que joueur depuis de nombreuses années mon expérience me dit que Skylander est un bon mélange entre modernité et classicisme. Attention toutefois à ne pas tomber dans l'achat effréné de figurines. Le pack de base suffit amplement à terminer le jeu. De plus, si vous voulez, vous, ou vos bambins profiter correctement du titre contentez-vous de quelques personnages seulement. Sinon c'est la dispersion et le système de leveling en place perd tout son sel. C'est aussi le défaut du jeu, à force de mettre trop de personnages on ne profite pas des évolutions. Utiliser l'une des plus grandes force du titre, jouez à deux et apprenez à votre jeune partenaire de jeu comment faire évoluer sa figurine.nnSkylander Giant sur Wii est une surprise étonnante. Réalisée de façon rétro en termes de gameplay et de mise en scène, le jeu déborde de surprises autant techniques que ludiques, pas avare en "wow effect" il sait aussi captiver le joueur. Et si en plus je vous dis que l'on peut jouer à deux. Autant profiter de ce titre pour faire découvrir les jeux vidéo à vos enfants, et même aux noob adultes, car il n'est jamais trop tard pour partager une séance gaming ou votre jugeote et votre humour seront intelligemment mis à contribution.