Iron Brigade (2011)

Iron Brigade (2011)

Résumé

Protégez l'Humanité contre les maléfiques Monovisions dans ce jeu de tir Tower Defense signé Tim Schafer, de Double Fine Productions. Rejoignez la Brigade des Tranchées mobiles ! Exploitez leur puissance de feu embarquée et leur arsenal de défenses fixes pour renverser l'issue de la guerre en votre faveur. Personnalisez votre Tranchée et choisissez parmi des milliers de combinaisons d'équipement. Combattez aux côtés d'alliés issus du monde entier sur les théâtres d'opérations d'Europe, d'Afrique et du Pacifique. La Brigade des Tranchées mobiles : en marche vers la victoire.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Avec Double Fine aux commandes, je m’attendais à un petit jeu sympa et drôle. Je me suis retrouvé avec un petit jeu triste et chiant.nnC’est triste, car l’humour tombe systématiquement à plat, la thématique “WWII parodique burlesque avec des Mech” est un peu trop premier degré pour faire mouche et les graphismes sont bizarrement ternes, avec des couleurs terreuses et délavées.nnUne réalisation datée ou à petit budget ne m’a jamais dérangé, mais là, c’est la direction artistique qui déconne, et c’est d’autant plus dommage qu’il y a du bon, notamment dans le design des ennemis.nn(La même critique, mais avec des images) nhttps//ezhaac.com/fragstories/iron-brigade/nno o onnC’est chiant, car le mélange de TPS et Tower defense fonctionne mal. Les contrôles répondent bien mais l’action est maladivement lente, avec des vagues d’ennemis trop courtes et de long temps morts en attendant la prochaine. Ce temps, théoriquement imparti à l’édification de défense, est très mal dosé, car les options de construction et d’upgrades sont terriblement limitées et tributaire de la collecte de ressources sur les ennemis tués qui déambulent au compte goutte, ne lâche pas grand chose et surtout, ne présentent absolument aucune menace.nnUn TPS dans lequel les ennemis ne vous attaquent pas, c’est très problématique car il en découle un gameplay de shoot amputé de la moitié de sa substance vous visez des cibles mais n’avez rien à esquiver et le positionnement important peu. Concrètement, vous pouvez faire toute la mission sans bouger, en construisant deux trois tourelles autour de votre Mech et en shootant en ligne droite sur les ennemis qui se présentent en file indienne.nnJe suis sûr que ça s’améliore au fil des missions, mais après environ une heure d’ennui mortel (sur une durée totale de 6h), j’ai déclaré forfait. Et pour couronner le tout, la customisation du Mech a l’air correcte mais l’interface héritée de la console n’a pas du tout été adaptée aux contrôles PC, la faute à un portage fainéant qui fait le minimum syndical.