Titanic, une aventure hors du temps (1997)

Titanic, une aventure hors du temps (1997)

Résumé

A la suite d'une explosion lors d'un bombardement à Londres en 1942, le héros Frank Carlson se réveille à bord du Titanic le 14 Avril 1912, il aura alors la possibilité de réussir la mission qu'il avait échouée 30 ans plus tôt. De cette dernière dépend peut-être le sort de toute l'Europe ...

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Il faut reconnaître que la reconstitution du paquebot est superbe. C'est immense et graphiquement réussi (quoiqu'un peu vide à certains endroits) et on peut se balader en toute liberté du pont principal au pont G en passant par les bains turcs ou le café parisien. De plus nous croisons la route d'un bon nombre de personnages plus ou moins bavards, certains joueront un rôle important dans l'histoire et d'autres ne sont là que pour raconter des ragots.nnL'histoire en elle-même est assez intéressante mais un peu brouillon. Nous incarnons un agent secret américain en mission sur le Titanic et nous devons récupérer divers objets avant les allemands (un livre, une toile, un carnet). Le problème c'est que bien souvent on n'a aucune idée de ce que l'on doit faire, alors on se promène dans les couloirs jusqu'à croiser une bonne âme qui nous donnera une indication. Un procédé assez lassant à la longue. Les liens unissant les différents personnages sont également difficiles à saisir au début tellement tout s'entrecroise. Il est néanmoins assez facile de progresser une fois que l'on connait bien le bateau et les lieux fréquentés par les gens susceptibles de nous aider.nnCe qui m'a le plus gêné c'est le fait que le jeu se déroule contre la montre. En effet il prend place lors de la toute dernière nuit du Titanic, quelques heures avant qu'il n'heurte l'iceberg. Si l'on tarde trop il devient donc impossible d'arriver à nos fins et il faut tout recommencer. C'est surtout flagrant lors de la deuxième partie du jeu alors que le paquebot est en train de sombrer. Les minutes avancent même trop rapidement, parfois par paquets de cinq. Il faut connaître les actions à effectuer sur le bout des doigts et donc recommencer encore et encore pour enfin réussir à atteindre tous les objectifs et monter dans un canot de sauvetage.nnMais mis à part ça j'ai pris beaucoup de plaisir avec ce jeu. C'est splendide et immense, explorer le Titanic et s'enfoncer toujours plus profond jusqu'à la salle des machines a quelque chose de fascinant. De plus plusieurs cutscenes agrémentent le jeu et la progression n'est pas linéaire il y a plusieurs chemins possibles pour boucler l'histoire.nnAlors tous à bord du Titanic ! Mais attention, le dernier canot part à 2h.