Soldier of Fortune II: Double Helix (2002)

Soldier of Fortune II: Double Helix (2002)

Résumé

Le jeu suit de nouveau John Mullins au service du Magasin. Le Magasin le contacte pour le faire enquêter sur une attaque virale en Colombie.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Vous voulez vous défouler ? Parfait ! Installer ça en mode full violence avec la catégorie maximum au niveau du sang, puis ensuite, jouez au fusil à pompe; vous comprendrez ce que veux réellement dire le terme boucherie.nSi vous recherchez de la difficulté et du challenge, mettez tout de suite le jeu en difficulté maximum, ça devrait aller.nnLe jeu permet de voyager un peu partout dans le monde pour déchaîner ses pulsion meurtrières avec une durée de vie vraiment honnête pour un FPS.nPetite mention pour la description des armes en début de mission qui fait très agent secret, mais aussi la proposition de choisir l'arsenal au départ.nLe jeu a cependant des défaut assez prononcés, notamment le fait d'utiliser un fusil de précision silencieux à 150 mètres d'une cible et, en plus de se faire repérer par tout les gens de la région, se faire tirer dessus et parfois même one shot par un fusil à pompe alors que l'ennemi n'est pas encore visible.nnCependant, le challenge est de taille et la sauvegarde auto est devenue ma meilleure amie. Il faudra tout de même de la patience et de la maîtrise pour arriver à finir le jeu qui est, reconnaissons le, ultra dur et ce lors de nombreux passages.nnJ'en garde tout de même un très bon souvenir et lui met une note élevée pour son moteur physique (oui oui) parce qu'il n'y a que dans ce jeu que j'ai vu un mec pouvoir se faire démembrer par un fusil à pompe (36 points de contact différents je crois, de quoi retirer pas mal de bouts d'un corps humain).nJe sais pas si c'est l'industrie du jeu vidéo qui est trop prude aujourd'hui pour faire un moteur actuel capable de retranscrire réellement les dégâts d'armes ou si c'est par peur de choquer mais en tout cas, il reste ma référence en matière de FPS bourrin/jouissif.