Stealth Bastard (2011)

Stealth Bastard (2011)

Résumé

Stealth Bastard est un jeu d'infiltration indépendant et gratuit entièrement réalisé sous Gamemaker par les développeurs d'Explodemon.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Stealth Bastard est un de ces OVNIs vidéoludique dont on ne sait pas quoi penser au premier abord.nnTout d'abord, si on le compare à ses ancêtres, on tombe sur un mélange de Super Meat Boy pour le coté plateforme 16bit, et d'un Metal Gear Solid pour le coté infiltration.nPetit jeu gratuit disponible sur la toile, nous incarnons un espèce de Riddick miniature s'aventurant dans les locaux d'un savant fou.nIci pas d'ennemis humains, pas de barre de vie ou de système d'objet, on retrouve un Super Meat Boy en moins fleshy, sautant et évitant les dangers mortels tel un funambule sur une corde bien mince.nLes pièges sont vicieux et parfois insoupçonnable (qui aurait cru qu'activer cet interrupteur te ferait tomber une boule hérissée de pique sur le coin du crâne ?), mais qu'on prend plaisir à éviter.nJe noterai tout de même le nombre d'ennemis récurrents 2. Un volant et un marchant. C'est peu, mais ça suffit à nous embêter. Ces ennemis, on ne peut pas les tuer nous même, on doit toujours faire en sorte de ne pas se faire dézinguer.nMais, ne vous en faites pas, il existe un moyen de passer au nez et à la barbe des ennemis qui pullulent dans les niveaux nnL'invisibilité. nNon non, pas un super pouvoir que notre Riddick en short aurait, après avoir survécu à des robots laser, contracté en explorant des égouts somme toute insalubres.nIci, l'invisibilité vient avec la luminosité et se divise en 3 états n- invisible Il fait noir, les ennemis pourront vous survoler, ils ne vous verront pas.n- Partiellement visible Les robots assoiffés de chair croiront voir quelque chose, s'en approcheront pour valider/infirmer. Ici, courrez vous mettre à l'abri, car si vous restez, vous vous prendrez un bon coup de laser entre les yeux.n- Totalement visible Priez pour ne pas rencontrer un robot, là c'est feu à volonté... Et vous ne pouvez pas esquiver.nnLe jeu se compose de 4 "tableaux", composés de 7 niveaux de plus en plus compliqués.nOn en fait rapidement le tour, mais c'est là qu'intervient la communauté ! Déjà plus de 300 niveaux créés pour un poids total de 7 Mo. nEt c'est bien de là que vient le coté fabuleux de ce jeu La communauté est créative, sadique et parfois même un peu dégueulasse dans les pièges qu'elle met en œuvre.nnPour conclure, disons que c'est le genre de jeu où on a envie de hurler aux développeurs "SHUT UP AND TAKE MY MONEY", pour le réel soin apporté au gameplay, au level design, et aux mécanismes du jeu. Il est réussi, pas de bug qui nuisent au déroulement du jeu, une difficulté bien dosée nCe jeu est une bombe, un jeu que l'on ne peut que recommander à ses amis, aux gens de l'internet. Jouez y, aimez le, de toutes façons, pour 0 euro, il n'y a pas le risque qu'on crie à l'arnaque.