Mortal Kombat (2011)

Mortal Kombat (2011)

Résumé

Le nouveau Mortal Kombat développé par NetherRealm Studios est le 9e épisode de la série.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Alerte Article de fond sur la culture du combat. Il utilisera Mortal Kombat pour illustrer son propos.nnIntroduction nnJ'ai regardé Percy Jackson sur la TNT. Je vais sur sens critique et je check les articles de mes éclaireurs afin de savoir ce qu'ils en ont pensé. Hypérion a trouvé ce film fade, impersonnel et sans saveur, mais ce qui l'a rebuté également c'est ça nnn Pour résumer, disons que plutôt que d'adapter, ça a été copié collé aux USA, le pays le mieux à même de servir d'écrin à cet univers. C'est d'ailleurs pour ça que les Enfers grecs deviennent l'Enfer tout court. C'est le genre de poncifs qui me désespère mais stop, j'allais dire que je ne dirai rien.nnnLa question qu'on peut se poser c'est "En quoi le fait que les codes de la mythologie grecque soit détourné par ce film est problématique ?". Si j'essaie de prendre 2 minutes pour comprendre le rejet d'Hypérion, c'est sans doute que ça vient insulter sa culture, voir son intelligence. Le fait est que connaître la différence entre les enfers grecs et les enfers tels qu'ils ont été redéfinit par la bible ne vient pas d'une connaissance innée. nnCe qui peut venir engager l'un en flattant sa culture "ah ouai les enfers je connais, le feu, le mal, tout çi tout ça" peut venir désengager l'autre "mais mec d'où tu fais un film reprenant les codes de la mythologie grecque sans connaître la mythologie grecque !"nnIl y a un autre élément essentiel pour créer l'engagement/désengagement c'est la volonté de l'auteur. Le fait de détourner un code volontairement peut servir le propos du film. "Et si Percy Jackson était un film qui ne traitait pas de la mythologie grecque, mais qui cherchait à détourner les codes de cette dernière pour faire un film rigolo".nnPour vous dire la vérité, en voyant Percy Jackson, j'étais exactement dans le même "mode" que l'auteur de ce film quand il l'a tourné. Ce mode, il s'appel "j'm'en fou". Percy Jackson est clairement fait par un mec qui s'en fout, avec des acteurs qui s'en foutent, référençant une mythologie avec "j'menfoutisme" pour nous livrer un film "j'menfoutiste" au mieux "divertisant mais vite fait" au pire "déprimant et désengageant". Le genre de film qui te fait passé en mode "j'm'en fou" à mesure que tu essaies de rentrer dans l'aventure, même si ton intention de base était tout autre.nnMortal Kombat nnCe qui nous amène à Mortal Kombat, la licence créée par Ed Boon et John Tobias en 1992 aux U.S.A. J'adore Mortal Kombat, vous n'imaginez pas à quel point je peux adorer la bisserie bisseuse que la licence a pris au XXIème siècle avec le départ de John Tobias. La série accumule tellement de clichés, tellement de violence gratuites, sublimée par une qualité d'animation tellement foireuse pour une qualité graphique plutôt soignée (c'est de la belle PS2 en terme de lumière et de couleur) partant dans des travers scénaristiques nanardesques que Mortal Kombat seconde trilogie est devenu le seul véritable nanar vidéoludique. nnDéfinition du nanar cinématographique "Rien ne fonctionne donc tout marche par l'empathie que la dissonnance génère".nDéfinition du nanar vidéoludique "pareil, sauf que l'interaction (gameplay) est lui aussi foiré histoire de bien aller au bout du concept"nnMortal Kombat 9 est l'épisode qui rompt avec l'identité de la seconde trilogie. C'est John Tobias qui revient dans le studio et qui dit nnn "bon c'est fini les conneries, maintenant on fait MK9 un vrai Jeu de Combat".nnnLe jour où j'ai entendu John Tobias tenir ce genre de discours lors de la promotion de Mortal Kombat 9, c'est un peu comme si j'avais entendu l'équipe de "Percy Jackson" dire "on a fait un film sur la mythologie grecque".nnCarlos Pesinas a été le responsable cascade/motion capture de la série pendant de nombreuses années dans les studios Midway (studio de Boon/Tobias avant d'être racheté). Carlos Pesinas a une très grande culture des arts martiaux. Le problème, c'est que Tobias et Boon, ils connaissent aussi bien les arts martiaux que les mecs de Percy Jackson connaissent la mythologie grecque.nnPrenez Baraka par exemple. Qui pense à Rama dans le film "The Raid" quand il le joue ?nRéponse personne.nQuestion pourquoi ?nnParce que le père Boon et le père Tobias, ils sont incapables de créé des liens entre la motion capture de Baraka, et son gameplay. Par extension, ils sont incapables de définir une philosophie de jeu et de la transmettre au joueur de manière lisible, et par extension ils sont incapables de définir une métagame de façon intelligente ou tout simplement controlée.nnStarCraftnnPrenons StarCraft, ça c'est un jeu que tout le monde "comprend". Vous avez les Terrans, ils nous ressemblent et ils ont été pensé pour dominer le "milieu de partie". C'est la race "balanced type" conçue pour appréhender la métagame du jeu. Vous avez les zerggs, des créatures très marquées physiquement par leur animalité. Ils se reproduisent vite et ils ont été pensé pour dominer le début de partie. C'est la race "fast type". Vous avez les protos, des créatures très marquées technologiquement. Ils sont stratèges et ont été pensé pour dominer la fin de partie. C'est la race "slow/power type".nnVous voyez, l'art de la guerre, les mecs de chez Blizzard, ils connaissent un peu et ils utilisent tout ce que le média vidéoludique leur met à la disposition pour nnnétablir un propos ludique pédagogique (chaque race est lisible "empathiquement") ncontrolé la métagame.nnnExactement ce qu'a fait Yoshiki Ohhamoto, avec Guy/Cody/Haggar en 1989 (Final Fight), exactement ce qu'a fait Sega avec Golden Axe la même année, et exactement ce qu'a fait Street Fighter II en 1991, avec Ryu, Ken, Dalsim, Guile, Chun Li, Zangief, E Honda et Blanka.nnJeux de CombatnnSi vous prenez des jeux de combat de la fin du XXème siècle comme Dead or Alive 2, bé c'est pareil. Jann Lee, hommage à Bruce Lee a "l'avant poing" le plus rapide du jeu (parce que Bruce Lee a développé sa technique sur la vitesse), de gros dégâts en combo (parce que Bruce Lee a développé sa technique sur les dégâts), mais dispose d'un jeu d'okizeme assez pourri (parce que Bruce Lee n'a remarqué l'absence cruelle de "ground fight" de sa technique que lorsqu'il est arrivé aux U.S.A) et développe tout un jeu sur le counter hit (taper plus vite que l'adversaire, base du Jeet Kune Do).nnLà je vous parle de Bruce Lee, parce que de tous les artistes martiaux, c'est le plus connu. C'est celui qu'a choisi Kishimoto en 1986 pour créer Renegade, premier moveset du combat vidéoludique, père du Beat Them Up et par extension du jeu de combat.nnPendant ce temps, t'as Scorpion de MK, il paraît qu'il fait du PiGua. Vous connaissez Helena de Dead or Alive ? Si vous oubliez ses longs cheveux séducteurs, ses gros boobs omnibilant, son petit cul de frenchie bombasse, bah vous verrez un personnage dont le moveset et la motion capture représente ce art martial. Si vous faîtes de même pour Tina, ne soyez pas étonné de soudainement voir une célèbre catcheuse des 80's, beaucoup moins "sexy porn star", et beaucoup plus "powerhouse dans ta face" émerger.nnSavez-vous pourquoi Helena/Tina ont des petits culs, des gros boobs, des longs cheveux blonds qui ne reflètent en rien l'art martial qu'elles représentent ?nParce que si on ne cherche qu'à toucher des gens qui ont une "culture du combat" (jeu de combat = culture du combat) bah on va faire 3 ventes. C'est pas comme la mythologie grecque que beaucoup plus de gens connaissent en occident. C'est pas comme l'art de la guerre que beaucoup plus de gens connaissent en occident. nnLes développeurs perdent donc volontairement en pédagogie, parce que ça génère des views sur le stream (je vous invite à regarder un stream sur twitch, le niveau de discussion est très "bandant"), et parce que ça génère des ventes pour des gens qui ne connaissent rien aux arts martiaux/ combat vidéoludique, et qui ne joueront à ce jeu que pour voir "des chiennes en chaleurs".nnSupercherie ?nnMK9 ne joue que la dessus. Plus tu creuses les MK, plus tu te rends compte que tout est posé de façon j'm'enfoutiste, qu'a aucun moment les gameplay des personnages à quelque chose à voir avec l'art martial qu'il représente et que la seule raisons pour laquelle MK mérite d'être joué, c'est pour voir du sang, et des boobies. (C'est là dessus que les nanar vivent non ?).nnSauf que MK9 ose se définir comme un jeu de combat, alors qu'il n'est rien de plus que ce qu'il était avant. Un jeu fait par des mecs qui ne comprennent rien aux arts martiaux (= rien à l'art du combat) et par extension sont tout juste bon à pondre "un Percy Jackson la mer des monstre" et pas encore près à pondre un remake de "L'odyssée".nnJ'ai aucun réel problème avec MK9, si ce n'est qu'il est un peu trop asseptisé et marketté pour du bis (a Grindhouse Feature) et que son scénario est beaucoup moins bisseux que les précédents (mouarf). Je n'ai aucun réel problème avec Percy Jackson pour la même raison. Le problème vient de sa prétention que n'a pas Percy Jackson. C'est ce postulat de John Tobias (Netherrealm/Warner Bros) qui fait émerger la problématiquennn "Ce sera comme Street Fighter 4, un vrai jeu de combat !".nnnUn vrai jeu de combat qui n'a jamais rien compris au genre, un vrai jeu de combat qui ne développe aucune philosophie du combat. Un jeu de combat qui ne peut pas toucher des gens pour son aspect combat. Et le pire, c'est que je passe pour un hater ou un élitiste quand je dis ça, alors qu'Hypérion fait "34like" quand il ose dire que "Percy Jackson" c'est fait par des mecs qui n'ont jamais rien compris à la mythologie grecque.nnBruce LeennCet homme a cherché à transmettre la culture des arts martiaux chinois aux occidentaux. Cet homme a voulu épuré les arts martiaux chinois pour les rendre plus efficace, et plus facile d'apprentissage. Bruce Lee s'est fait bannir/haïr de sa communauté parce qu'il a osé "s'ouvrir au monde" et "ouvrir les yeux des occidentaux". Un homme qui ne vivait que pour sa passion, le combat. Un homme qui voulait partager sa passion, le combat. Un homme qui est allé à l'encontre de l'obscurantisme que les arts martiaux chinois ont développé. Et non , je ne me compare pas à Bruce Lee. Je parle des game designers de jeu de combat et de beat them up. Ceux qui veulent nous apprendre les philosophies martiales au travers des matrices virtuelles, pas ceux qui cherchent à flatter nos instincts avec des débauches de violence et de sexe gratuits. Je parle de Kishimoto, de Chimbori, de Okhamoto, de Nishiyama et tout ces games designers qui font des jeux de combat. Je ne parle certainement pas de Boon et de Tobias qui n'ont même pas su faire honneur à l'excellent artiste martial de leur équipe.