Demon Stone (2004)

Demon Stone (2004)

Résumé

Forgotten Realms : Demon Stone sur PS2 est un jeu d'action dans lequel vous dirigez trois exilés, unis par le destin : un guerrier, un ensorceleur et une roublarde. Dans une contrée de mystères et de magie, le trio doit trouver la Pierre à Démon et recapturer deux seigneurs rivaux aussi maléfiques que puissants avant qu'ils ne causent la perte des Royaumes.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Injustement méconnu, Demon Stone mérite pourtant le coup d'œil. D'abord parce que c'est un beat'em all 3D qui se déroule dans les Royaumes Oubliés, univers mythique de Donjons & Dragons, qui a été maintes fois utilisés dans des jeux de rôle PC loin d'être dégueulasses (Baldur's Gate et Neverwinter Nights sont les plus connus) mais qui accueille pour la première fois un jeu d'action pur et dur (je ne compte pas la série des Dark Alliance qui tiennent plutôt du hack'n slash).nnLe studio à l'origine des deux beat'em all officiels des films Le Seigneur des Anneaux nous fait profiter de son savoir faire et nous propose cette fois un gameplay basé sur la coopération entre trois personnages complémentaires, tout en reprenant le système de combos du Retour du Roi. Et si on n'échappe pas à certains clichés, les personnages sont plutôt attachants et très charismatiques, et c'est un vrai plaisir de suivre leur aventure. Le scénario est signé R.A. Salvatore, auteur de romans de fantasy qui connait très bien l'univers des Royaumes Oubliés puisqu'on lui doit entre autres la saga de l'Efle Noir. Drizzt Do'Urden sera d'ailleurs jouable le temps d'un niveau, pour le plus grand plaisir des fans. Et si le scénario n'a rien de bien original, il remplit son rôle avec brio nous faire visiter les Royaumes Oubliés d'une façon inédite, en enchaînant les moments de bravoure, les rencontres inattendues et les combats épiques.nnÉpique, rarement un jeu n'a autant mérité cet adjectif souvent attribué à tort et à travers. Et cela est en grande partie du aux musiques grandioses, dignes des plus grandes productions. Le combat contre le dragon rouge, durant près d'une heure et terminant en apothéose sous un déluge de percutions est un souvenir que je n'oublierai pas de sitôt. Épique je vous dit. Les somptueux paysages jouent aussi leur rôle et on visite de nombreux lieux certains bien connus des familiers de l'univers, d'autres plus surprenants. La variété des environnements est sans aucun doute un des points forts du titre. Le monde de Donjons & Dragons et son bestiaire prend réellement vie sous nos yeux.nnMais Demon Stone est hélas loin d'être dépourvu de défauts. La durée de vie tout d'abord qui est vraiment ridicule même pour un jeu du genre. Moins de 5h pour terminer l'aventure une première fois, le tout avec une difficulté plutôt mal dosée. La finition globale du titre est en deçà de celle du Retour du Roi les coups portés aux ennemis manquent par exemple de percutant (mais bon, le budget ne devait pas être le même, aussi). Le portage PC est très mal optimisé, ça rame beaucoup même avec une bonne config et les doublages français sont assez inégaux on va de l'acceptable au très mauvais.nnEnfin, un défaut que je trouve inexplicable. Pourquoi, mais pourquoi ne pas proposer de mode coopération à deux joueurs alors que le jeu s'y prête à merveille ? C'est vraiment dommage, tous les éléments sont là, et on est condamné à jouer seul à un jeu qui semble pensé pour la coop. Très décevant, d'autant plus que ça aurait décuplé le potentiel du titre.nnEn résumé, Demon Stone est un jeu qui, je pense, s'adresse plus aux fans des Royaumes Oubliés qu'aux adaptes de beat'em all 3D. Mais ces derniers pourront toutefois passer un bon moment sur ce jeu qui a beaucoup à offrir à condition de faire preuve d'un peu d'indulgence.