Serious Sam: Double D (2011)

Serious Sam: Double D (2011)

Résumé

Jeu d'action en 2D déjanté dans l'univers de Serious Sam où le personnage peut empiler les armes les unes sur les autres pour faire beaucoup plus de dégâts.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Croteam et Devolver Digital, les papas d'un des plus gros défouloirs de l'histoire, ont autorisé à 3 petites boîtes indépendantes d'utiliser le nom de la license Serious Sam pour faire des jeux spin-off.nSerious Sam Double D était sûrement le plus attendu de tous. Les recettes n'ont pas changé on incarne Sam et on tue des monstres en pack de 30 avec des armes qui font 2 fois notre taille. Cependant, on abandonne ici la vue FPS pour un jeu en travelling 2D avec différents étages. Nostalgique, n'est-ce pas ?nnPeut-être que Serious Sam Double D serait un très bon défouloir bien old-school qui nous permettrait de nous occuper en attendant la sortie de Serious Sam III BFE ?nEn plus, le jeu propose des éléments de gameplay intéressants et inédits. Le premier est le gun-stacking, un principe un peu fou qui permet d'empiler des armes. En gros, si vous voulez utiliser en même temps 2 fusils à pompe, une lance-roquette, un lance-flamme et 2 tronçonneuse, c'est possible ! L'autre élément est le rebondisseur, une sorte de trompoline portable du future que vous pouvez déposer partout, y compris sur les murs ou sur les monstres.nnMalheureusement, le jeu est très brouillon, on sent l'amateurisme à tous les points de vue.nDéjà, graphiquement, c'est quand même vraiment dégueulasse. Les dessins sont bâclés, et on sent que les graphistes n'ont aucune notion en dessin ni en colorisation. Ca ressemble à un mauvais fan-art d'un ado de 13 ans qui bouge. En plus d'être agressif pour les yeux, les décors manquent de clarté. On ne sait jamais vraiment où on peut sauter, où on peut passer à travers, où on peut atteindre les ennemis et d'autres non etc...nnAu niveau du gameplay, la visée à la souris est assez anarchique. Le gun stacking n'est pas si bien exploité. Le level design aurait pu être largement meilleur (Duke Nukem Manhatten Project avait fait quelque chose de beaucoup plus intéressant dans le genre plateforme 2D). Et surtout, si vous jouez en mode fenêtré ou si vous avez 2 écrans, vous allez vite apercevoir que votre souris peut sortir de la fenêtre du jeu. En gros, si vous visez trop loin et vous cliquez en dehors de la fenêtre, le jeu se met en pause. C'est ultra agaçant, en plus de couper le rythme (et le rythme, c'est un peu la source de vie d'un Serious Sam).nnOn déplore également l'absence de scoring. Non mais franchement, ils ont vraiment compris l'intérêt d'un Serious Sam ? Sans le système de scoring, le massacre de monstres perd complètement en intérêt. Seul les mini-jeux intègrent un compteur, mais sinon même dans les statistiques du jeu vous ne verrez un semblant de score ou de kill count.nnC'est dommage car l'ambiance Serious Sam est là. On reconnait facilement les monstres cultes de la série (Kamikaze, Biomechs, Kleer, Gnaar...), les cinématiques cheaps montrent des dialogues amusants qui collent parfaitement à l'humour Serious Sam, la musique est fidèle aux compositions de Damjan Mravunac et de nombreux secrets amusants sont éparpillés dans les niveaux.nnDouble D aurait pu être un excellent spin-off, mais malheureusement, on a surtout droit à un gros brouillon d'un jeu flash mal réalisé. Si vous hésitez à le prendre, attendez Serious Sam III BFE, il ne sort que dans un peu plus d'1 mois.