Final Fantasy IV Advance (2006)

Final Fantasy IV Advance (2006)

Résumé

Chargé d'exécuter les ordres infâmes de son Roi, le Chevalier Noir Cecil décide délibérément de déroger à son devoir, mettant sa loyauté de côté, pour mettre un terme aux terribles desseins du régent. Incarnez Cecil et partez à la recherche des cristaux élémentaires sacrés.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

FFIV… FFIV… C'est sans exagérer que l'on peut considérer cet opus comme l'envol de la série final fantasy maintenant devenue une référence, ce jeu est donc le premier FF à proposer une intrigue et des personnages plus développés. Le jeu nous propose de suivre les aventures de Cecil Harvey le capitaine des ailes rouges, une escouade de l'armée du pays de Baron, ayant le titre de chevalier noir. Effectivement les chevaliers noirs sont pas vraiment le stéréotype du héros, mais contrairement à ce que son titre indique, Cecil est un chic type. Il va donc se questionner sur les récents ordres du roi de Baron et il va donc demander à ce dernier de lui donner les raisons des ordres qu'il vient de suivre (cet ordre étant de voler le cristal de l'eau à la ville de Mysidia) la seule chose qu'il va obtenir c'est la perte de son poste de commandant des ailes rouges… pauvre Cecil… Mais notre brave chevalier noir aura alors une chance de se racheter en amenant un certain colis au village de Mist situé dans la région, il se met donc en route avec son ami Kain…nEt c'est la fin du spoil, je voulais juste replacer le contexte de base, pour ceux n'ayant pas fait le jeu c'est juste le tout début du jeu, vous savez tout ça en quelques minutes. Il me reste plus qu'à vous préciser que elle prend de plus grands enjeux que faire les courses pour le roi de Baron.nDonc le système de jeu nous propose donc des combats aléatoires (les ennemis sont donc invisibles et les combats se déclenchent aléatoirement en se déplaçant dans les zones peuplées par des monstres). Ces derniers marchent avec une jauge d'ATB (all time battle) qui se remplie donc suivant la vitesse du personnage et une fois remplie permet d'effectuer une commande avec celui ci.nLe jeu nous fait jouer un large panel de personnages ayant chacun une classe qui lui est propre, que ce soit chevalier noir, chevalier dragon ou ninja en passant par différents types de magiciens. Mais le jeu propose seulement de jouer 5 personnages à la fois, alors comment ce fait-il que nous ayons accès à autant de classe ? C'est simple le scénario fait en sorte de changer les personnages de façon assez régulière jusqu'à la fin (il faut ajouter que la version GBA permet de choisir la constitution de son équipe à la fin permettant de rejouer certains personnages). En parlant de ces personnages ils sont assez attachants, que ce soit le gentil Cecil ou sa jolie dulcinée la belle Rosa, Kain le fier chevalier dragon, Edward le barde peureux ou les jumeaux Palom et Porom (et encore quelques autres personnages tout aussi sympathiques).nLe système de combat est donc assez basique, se reposant sur les commandes des différents personnages (lancer et Ninjutsu de Edge, Saut de Kain, ainsi que la magie qui n'est maitrisable que par certains personnages donc). Il utiles aussi un système de premier et second plan avec les personnages du premiers plan se prenant forcement plus de dégâts face à une attaque physique et se faisant plus souvent viser par celles ci il me semble, on a donc soit le choix de faire 3 personnages au premier plan et 2 à l'arrière ou l'inverse.nVous aurez donc compris que le gameplay de FFIV est assez abouti, ajoutez à ça un scénario prenant avec de bons personnages, que demander de plus ?nOn peut aussi parler des musiques de bonnes qualité signées Uematsu avec des thèmes de combats très entrainants ou des musiques plus calmes tout aussi belle comme le thème de RosanIl y a cependant un défaut assez important, c'est la difficulté en dent de scie, c'est assez inégal. Des fois on passe d'une zone où l'on écrase chaque ennemi sans difficulté à une zone où nos personnages se font tuer en 2 coups…nUn peu dommage car cela décourage facilement de continuer pour les personnes les moins persévérantes.nnBref c'est le premier Final Fantasy proposant des personnages vraiment développés ainsi qu'une histoire plus fournie en rebondissement et en somme un très bon jeu en général