The Legend of Zelda: Phantom Hourglass (2007)

The Legend of Zelda: Phantom Hourglass (2007)

Résumé

Jeu d'aventure poursuivant l'histoire de Link et ses amis les pirates, partis cette fois à la recherche de Tetra enlevée par un bateau fantôme.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Quel rafraîchissement, quelle inventivité ! nnTout d'abord, la première chose qui saute au yeux, c'est évidemment le design repris de Wind Waker. Arriver à porter le cel shading de la Gamecube sur DS, c'est très fort. De plus, par rapport à son aîné dont il est la suite directe, il en gomme les défauts concernant les donjons et surtout la navigation. C'en est fini du contrôle approximatif du bateau et du contrôle du vent dans quelques directions. C'en est fini des voyages interminables pour aller d'un bout à l'autre de la carte. Ici, le stylet magique de la DS marche à plein un petit trait sur la carte et zou ! En plus, les musiques sont toujours aussi sympathiques et les animations sont au top. Ce Zelda PH a plein de bonnes idées de gameplay (à la manière de Another Code) comme une énigme qui réclame un raisonnement "out of the box" ou la carte annotable (ENFIN !!).nnLe seul défaut, mais qui est gros, il est vrai, est le donjon central. Obliger le joueur à refaire tous les étages du donjon à chaque fois qu'on y retourne est un tue-le-jeu assez fort. Mais si vous arrivez à passer outre ceci, vous aurez un droit à des heures de fun.nnEn bref, l'histoire change peu d'un Zelda habituel mais c'est surtout l'ambiance et les idées de gameplay qui le classent parmi les bons Zelda, pour moi. Déjà que n'importe quel Zelda est déjà un très bon jeu, c'est dire !