Passage (2007)

Passage (2007)

Résumé

Chaque partie dure exactement cinq minutes et représente la totalité d'une existence humaine, le personnage vieillissant à mesure que le temps passe. Il s'agit d'une réflexion sur le mariage, le bonheur, et bien sûr la mort.

 

BANDE ANNONCE

 

AVIS D'INTERNAUTES

Attention, cette critique spoile. Il est pour moi impossible de parler de passage sans spoiler ce qui s'y passe.nnPassage est un jeu indépendant crée par un américain du nom de Jason Rohrer. Il a beaucoup attiré l'attention de part la réaction des joueurs qui en ont fait l'expérience, certains affirmant avoir pleuré devant le jeu, d'autres déclarant que c'était, a ce jour, une des plus brillantes création dans le média, et d'autres encore se scandalisant que l'on puisse trouver fantastique un jeu avec trois bouts de pixel et qui ne dure souvent pas plus de 5 minutes.nPassage se présente dans un format d'écran très particulier, semblable a un couloir. Votre personnage principal est composé de quelques pixels, une musique 8-bit se lance. A vous de choisir ce que vous souhaitez faire et de commencer a jouer. Alors, vous allez appuyer sur la flèche droite, et vous aller avancer vers l'avant. Vous allez rencontrer une fille rousse, un coeur symbolisera le fait que vous êtes en couple avec celle ci. Et vous allez avancer. Durant 5 mn. Vous verrez vos personnage vieillir, la femme mourir, et votre personnage aussi. nPassage est un jeu extrêmement singulier mais aussi extrêmement personnel. Une immense métaphore du temps qui passe et du sens de la vie. Jason Rohrer en a eu l'idée a l'arrivée de ses 30 ans, en prenant du recul sur sa vie familiale. Il a constaté le passage du temps, l'importance de sa femme dans sa vie, de ses enfants, de son existence tout simplement. Qui finalement, quoiqu'il fasse, se résumera a marcher vers la mort. La vie, c'est un tiret entre une date de naissance et une date de mort, disait quelqu'un. Le personnage que vous contrôlez, c'est Jason. La fille rousse, c'est sa femme. nnAlors il y aura aussi de se déplacer vers le bas, et de découvrir un labyrinthe, un chemin jonché d'obstacle. Vous choisirez peux être de le réaliser seul, auquel cas vous n'aurez pas tant de difficulté a passer les obstacles physiques de la vie. Si vous vous mettez en couple avec le second personnage, vos déplacements seront plus limité. Il est parfois plus difficile d'affronter les obstacles quand on est a deux. Il faut savoir faire des concessions. Et toute votre « vie », sera portée par cette musique, aux accents mélancoliques.nnPassage est un jeu absolument brillant. Alors oui, il ne prend pas en compte de nombreuses règles du jeu vidéo. Pas de game over, pas de score. Mais il arrive à être émouvant de manière très simple, par son concept même et son aspect universel. Et puis ce sentiment de fatalité, et d'avancement vers une mort inévitable, est très perturbant, voir déprimant. Et on se met a penser au sens de notre vie. Et Passage, après reflexion, se rapporte peux être plus d'une expérience artistique que d'un véritable jeu vidéo au sens classique du terme. nEn tous les cas, il fallait des jeux comme Passage.nnJason Rohrer, vous avez crée un jeu brillant, absolument brillant.